Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Communiqué de l’ATMF : Honte à l’Europe

28 Avril 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Étrangers et immigrés, #Union européenne

Communiqué de l’ATMF : Honte à l’Europe

En une semaine, plus de 1000 migrants dont des enfants et des femmes, se sont noyés en Méditerranée. Depuis 2000, on estime à plus de 22000 le nombre de morts. Avec la fin de l’opération « Mare Nostrum » menée par l’Italie, le nombre de migrants a été multiplié par 30 entre janvier et avril 2015 par rapport à l’année précédente.

Ces migrants fuyaient les guerres, les dictatures, la répression et la misère. Ces migrants aspiraient à un accueil digne de la part de l’Union européenne. Hier, face à ce drame humain, le Sommet extraordinaire des chefs d’Etat européens a apporté
une réponse honteuse et indigne d’une Europe qui se dit responsable, accueillante et solidaire. Les attentes étaient grandes au vu des récents drames, mais les réponses proposées sont plus que honteuses.

Dans leur décision finale, les chefs d’Etat ont :

Décidé de tripler les moyens des opérations de surveillance Triton (Italie) et Poséidon (Grèce), au lieu de mettre sur pied de véritables opérations de sauvetage !
Choisi de limiter leurs zones d’interventions aux eaux territoriales à proximité des terres, bien loin de là où les migrants se noient, afin de n’assurer que la protection des frontières et pas celle des personnes !
Refusé de mettre en place des quotas obligatoires d’accueil de réfugiés répartis entre les 28 pays membres, laissant aux pays du Sud, les plus touchés par la pauvreté et la crise (Italie, Grèce…) la charge de ces migrants !
Refusé de mettre en place des visas humanitaires, qui auraient ouvert la voie à une solution viable et bien moins coûteuse que les opérations actuelles, en termes de vies humaines et de finances !
Balayé toutes les suggestions afin d’assurer la prise en charge des réfugiés dans leur pays d’accueil ou dans les pays de transit, afin qu’ils n’aient pas à subir la traversée meurtrière de la Méditerranée !

Pire, le nouveau plan de communication de l’Union européenne fait désormais peser la responsabilité de ces crises humanitaires sur les passeurs, et une véritable chasse à l’Homme se met progressivement en place ! Désormais, l’UE souhaite réclamer à l’ONU le blanc-seing pour aller détruire les embarcations de fortune sur les côtes libyennes afin d’empêcher tout départ. Cette nouvelle stratégie permet à l’UE de se donner bonne conscience, en se lavant les mains de ces morts dont elle a pourtant la responsabilité.

Cet ensemble de propositions n’est pas une solution aux noyades et aux drames que vivent les migrants : c’est le bricolage hétéroclite d’une Europe qui refuse de prendre ses responsabilités.

L’ATMF condamne ces décisions sécuritaires et indignes et qui ne répondent pas à cette catastrophe humanitaire.

L’ATMF rend hommage aux migrants et rappelle sa revendication pour la liberté de circulation et d’installation, partout, pour toutes et tous.

L’ATMF exige :
un véritable plan d’action qui permette de sauver les vies de ces migrants,
la fin du dispositif Frontex qui doit être remplacé par un véritable plan de sauvetage, c’est-à-dire un « Mare Nostrum » européen
la prise en charge rapide et conjointe des réfugiés entre tous les pays de l’UE,
la création de visas humanitaires afin de rendre les voies légales accessibles au plus grand nombre

À Paris, le 24 avril 2015
Le Bureau National de l’ATMF

Partager cet article

Commenter cet article