Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Des groupes de défense des droits préviennent : la loi anti-boycott d’Israël, un coup très dur pour les Palestiniens

20 Avril 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine BDS

La loi défendue par la Cour Suprême d’Israël ouvre à de graves sanctions contre ceux qui appellent au boycott en soutien aux droits des Palestiniens. (Anne Paq / ActiveStills)

Mardi, la Cour suprême d’Israël a confirmé une loi de 2011 qui impose des sanctions sévères à ceux qui plaident pour le boycott d’Israël ou de ses colonies de Cisjordanie et du Golan.

La dite «Loi pour la prévention des nuisances à l’État d’Israël par le boycott » permet à des personnes morales de poursuivre et d’obtenir des dommages et intérêts d’individus ou d’organisations qui appellent au boycott économique, culturel ou universitaire. Elle permet aussi au ministre des finances d’infliger des pénalités financières à toute organisation qui participe à de tels appels, si elle reçoit des fonds d’État.

La cour n’a écarté qu’une disposition mineure de la loi qui aurait donné la possibilité à tout le monde d’ester en justice pour tous dommages liés au boycott sans avoir à apporter la preuve de ces dommages.

Sawsan Zaher, un avocat d’Adalah – le centre juridique pour les droits de la minorité arabe, a dit que la loi « nuit aux Palestiniens plus qu’à d’autres parce qu’ils sont en première ligne dans la lutte contre l’occupation et la violation des droits humains de leur peuple sous occupation en Cisjordanie et à Gaza ».

Dans un communiqué de presse d’Adalah, Zaher a ajouté que les Palestiniens de Jérusalem Est occupée seraient durement frappés aussi, parce que la loi les priverait d’avoir recours au boycott qui est le principal moyen civil de protestation visant à mettre fin à l’occupation ».

Raciste et anti-démocratique

Lire la suite sur le site de l'AMP

Partager cet article

Commenter cet article