Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Mettez un terme aux dérives de la laïcité à l'école !

29 Avril 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie, #Informations militantes, #Laïcité

Mettez un terme aux dérives de la laïcité à l'école !

Le 28 avril 2015, le quotidien régional L’Ardennais rapportait l’histoire de Sarah K., jeune collégienne exclue de son établissement pour une jupe jugée…ostentatoire. Une jupe longue pourtant “toute simple” achetée à deux euros chez Kiabi mais considérée comme “un coup de canif dans la laïcité” par le rectorat de Reims.

La jupe longue étant à la mode, tout porte à croire que d'autres jeunes filles l'ont arborée sans que cela n'ait posé problème à la direction. La particularité de Sarah K. est que son foulard - qu'elle ne peut porter qu'en dehors de l'établissement en raison de la loi du 15 mars 2004 et qu'elle s'applique donc à retirer chaque matin - fait d'elle une musulmane visible. Et qui dit musulmane visible dit textile ostentatoire !

L’exclusion de Sarah a suscité beaucoup d’émotion et une belle vague de mobilisation sur les réseaux sociaux. Reprenant notre hashtag #JePorteMaJupeCommeJeVeux, les twittos ont tourné en ridicule les dérives d’une laïcité excluante dont les partisan.e.s en sont à mesurer les jupes des jeunes filles. Ce fut l’occasion, pour des milliers d’entre elles, de dire stop aux injonctions vestimentaires qui leur sont faites, qu’il s’agisse d’ailleurs de jupes courtes, longues, ou de tout autre morceau de tissu.

Ce fut surtout l’occasion de mesurer la gravité de la situation. Sarah K. n’est malheureusement pas la première jeune fille a être privée de son droit d’étudier au motif d’une jupe trop longue. Le Collectif Contre l’islamophobie en France (CCIF) a géré près d’une centaine de cas pour l’année 2014 et plus d’une vingtaine depuis le 1er janvier de cette année.

Sous couvert de laïcité, certains établissements scolaires discriminent et rejettent des élèves qui n’ont pour seul tort que d’être musulman-e-s. Sous couvert de laïcité, certains établissements scolaires entendent dicter à des jeunes filles quels vêtements elles doivent porter ou ne pas porter. Des situations profondément injustes et humiliantes pour ces jeunes filles qui se voient parfois contraintes de retirer leurs jupes pour pouvoir accéder à leurs salles de classe.

Nous demandons à la Ministre de l’Éducation, Mme Najat Vallaud-Belkacem, de réagir de manière ferme et exemplaire pour mettre un terme à ces agissement discriminatoires qui ne flattent nullement les valeurs affichées de liberté et d’égalité. Des directives claires doivent être adressées, dans les plus brefs délais, aux rectorats et chef.fe.s d’établissement.

Parmi les signataires : Collectif Contre l'Islamophobie en France ; AssiégéEs ; Femmes plurielles ; Ouvrir La Voix...

Signer en ligne :

Partager cet article

Commenter cet article