Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Un classique du début du cinéma de la résistance palestinienne ressurgit

5 Mai 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Mouvement national

Sarah Irving – 1er mai 2015

En 2003, une jeune artiste palestinienne, Annemarie Jacir, avait passé des années à essayer de retrouver un groupe de cinéastes de la résistance qui, dans les années 1970 et au début des années 1980, avaient consacré leurs talents à la lutte de leur peuple.

Finalement, lors du festival du film « Rêves d’une nation » en Palestine, elle réussit à rassembler certains de ces réalisateurs et producteurs et leurs œuvres. Dans le cas du documentaire dramatique de 25 minutes, « Ils n’existent pas », c’était la première projection de ce film en Palestine. C’était aussi la première fois que son réalisateur, Mustafa Abu Ali, l’un des fondateurs du service cinématographique de l’OLP, voyait son œuvre en vingt ans.

Maintenant, le film est disponible gracieusement en versions YouTube ou Vimeo.

Le film d’Abu Ali de 1974 décrit les derniers jours du camp de réfugiés palestiniens de Nabatia, qui avait été créé comme refuge pour ceux qui fuyaient la Nakba de 1948, ou l’implantation de l’État d’Israël. Le camp dans le sud du Liban a été détruit par les Israéliens en 1974. La plupart des réfugiés survivants furent déplacés au camp d’Ein al-Hilwe.

Partager cet article

Commenter cet article