Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Prunelli di Fiumorbu : la Corse, société multilingue et le déni de réalité (Pascal Ottavi))

28 Juin 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Racisme, #Société française, #Corse

Les événements de l’école de Prunelli di Fiumorbu, avant d’être rapidement noyés dans le flux de l’information, viennent nous rappeler que la question du racisme n’est ni ponctuelle ni éphémère. Qu’elle s’inscrit dans un contexte complexe, marqué par la crise économique, les doutes et les craintes provoqués par la mondialisation, la déshérence sociale, la confusion idéologique aggravée par les attentats du 11 janvier dernier. Qu’il existe aujourd’hui une réalité niée, déniée : la Corse est devenue une société multilingue, donc multiculturelle, à l’instar de la France dans son ensemble et de l’Europe de l’Ouest en général.
Lorsque l’on dit que la Corse est multilingue et multiculturelle, qu’entend-on exprimer ? Il ne s’agit, ni plus ni moins, que de décrire ce qui est : coexistent ainsi et, jusque-là, sans trop de heurts, une communauté historique, les Corses, des « Continentaux » ou « Pinzuti », des Italiens et Sardes d’origine, qui se sont toujours rapidement fondus dans la communauté historique, une communauté maghrébine, et non arabe, ainsi que stigmatisée dans les graffitis, une communauté portugaise, enfin un certain nombre de groupes issus des pays de l’est, depuis quelques années.

Article complet

Partager cet article

Commenter cet article