Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Sarkozy et l'Islam, Philippot et le Qatar: pourquoi une telle obsession? (Bruno Roger-Petit)

5 Juin 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie, #Extrême-droite, #Front national

Tandis que le numéro 2 du FN s'en prend au Qatar, Les Républicains consacrent une "journée de travail" sur l'Islam. Pourquoi les droites paraissent-elles ne parler que religion et Islam?

Que seraient les droites, LR et FN, Sarkozy et Philippot, Guaino et Le Pen, sans l’Islam? Qu’auraient-elles à dire, et à faire, sans les musulmans, réels ou supposés? Quel projet porteraient-elles si elles ne pouvaient plus brandir sans cesse l’épouvantail de l’époque ? Sans l’Islam, LR et FN seraient deux coquilles vides. Le vide et le silence. Le néant et le néant.

Depuis quelques jours, Florian Philippot tente de faire croire à la France entière que le Qatar, le puissant Qatar, le redoutable Qatar, le machiavélique Qatar, est prêt à tout pour le faire taire. Tout cela parce que le petit émirat du golfe a déposé une plainte en diffamation contre le vice-président du Front national. Courant de plateau télé en studio radio, Philippot s’autoproclame victime d’une "fatwa", ce qui est ridicule, voire injurieux pour ceux qui, comme Salman Rushdie et tant d’autres, savent ce que ce mot signifie dans leur vie de tous les jours.

Le numéro deux du FN a écrit à François Hollande afin de le sommer de "s’opposer à ces attaques contre la liberté d’opinion en France par des despotes étrangers" (un procès en diffamation, en bonne et due forme, c'est la forme suprême du despotisme, c'est bien connu). Le député européen a même sollicité une protection policière, ce qui lui a été refusé, au motif qu’il n’est pas en danger. Du coup, si l’on en croit les gazettes, Florian Philippot aurait fait une colère. "Des journalistes sont protégés sans raison" aurait-il éructé au téléphone quand les services concernés lui ont annoncé que sa demande était "infondée".

Entretenir un climat de tension

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article