Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Charles Enderlin prend sa retraite après 30 ans en Israël : "Il n'y aura pas deux Etats"

25 Juillet 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine, #Israël et le sionisme

Correspondant de France 2 en Israël et dans les Territoires palestiniens depuis 34 ans, le journaliste franco-israélien Charles Enderlin quitte le bureau de Jérusalem le 17 août. Avant de prendre sa retraite de la chaîne à la fin de l’année, il s’est livré au JDD.fr.

Comment avez-vous commencé à travailler pour France 2?
C’était en 1981.La chaîne cherchait des pigistes car il n’y avait pas encore de bureau d’Antenne 2 à Jérusalem et j’ai commencé à faire des piges pour eux. En 1988, j’ai quitté la radio israélienne pour travailler plein temps durant la 1ère Intifada (soulèvement en arabe, Ndlr). Le 1er janvier 1990, j’ai été titularisé pour devenir le correspondant permanent de France 2 à Jérusalem.

En quelle année étiez-vous arrivé en Israël?
En mai 1968, j’étais en fac de médecine dans un comité de grève. Visiblement, je n’étais pas fait pour faire médecine, puisque j’ai été viré de la fac. A 23 ans, je suis donc parti en Israël en décembre 1968 pour accomplir un projet citoyen.

C’est à dire, un projet citoyen?
J’ai décidé d’aller dans un kibboutz (ferme collective, Ndlr) dans ce pays en voie de développement. Je voulais voir ce qu’il se passait dans ce pays où le poids de la religion était beaucoup moins important qu’il ne l’est aujourd’hui. Je suis resté au kibboutz six mois..

Depuis 1981, est-ce que vous voyez une évolution dans la manière dont se fait ce métier de correspondant en Israël?

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article