Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Demande de fermeture définitive du local "La Taverne de Thor" (pétition)

23 Juillet 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Informations militantes

Demande de fermeture définitive du local "La Taverne de Thor" (pétition)

Les citoyens de la République Française que nous sommes nous opposons à la réouverture de la Taverne de Thor, repaire d'un mouvement nazi des plus violents, dans la commune de Combres-sous-les-Côtes, en Meuse.

Ce lieu a déjà accueilli dans son local précédent des Hammerskins, connus aussi sous le nom de Hammerskin Nation, groupe de suprémacistes blancs formé à Dallas (Texas) en 1988.

La branche française de ce groupe auto proclamée nazie est malheureusement déjà bien implantée en Alsace et en Lorraine.

Il faut savoir que ce mouvement d'extrême droite radicale, les Hammerskins, arrive même à faire frémir les skinheads les plus durs tant leur violence est sans limites. Hormis donc l'idéologie insupportable de ce mouvement, il est également question de la sécurité des citoyens de notre région qui pourrait être mise à mal par la présence en Lorraine de cette horde barbare.

La Taverne de Thor, située précédemment dans une zone industrielle de Toul, rue de l'Escadrille-des-Cigognes, avait produit en son sein des conférences de propagande et concerts ouvertement nazis et avait fermé ses portes en 2013 suite à des pressions administratives. En effet, c'est dans cet hangar que s'étaient rassemblés près de 2000 nazis de toute l'Europe, début novembre 2012, pour célébrer le 20e anniversaire de la Délégation allemande « d'Hammerskin Nation ».

Les médias germaniques s'étaient offusqués légitimement de cette terrifiante manifestation. D'ailleurs, un journaliste allemand s'était infiltré parmi les nazis et avait pu ainsi raconter la soirée dans le Berliner Zeitung.

Par ailleurs, le 19 juin 2014, ce mouvement a organisé, près de cette ville, un concert "hommage" à Adolf Hitler.

De plus, en mai 2013, un vif émoi avait suscité la venue de ce mouvement proche du Ku Klux Klan dans les Pyrénées Orientales. « La réunion, de moins d'une centaine de cadres de ces mouvements, a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche dans la salle des fêtes d'une petite commune proche de Montpellier, réservée sous un faux prétexte", avait indiqué la sous-préfète de permanence des Pyrénées-Orientales, Alice Coste.

Une nouvelle fois, malgré ces précédents, notre région est mise devant le fait accompli avec cette réouverture de la Taverne de Thor inaugurée le 9 mai dernier à Combres-sous- les-Côtes.

Les manifestations de ce mouvement nazi sont rejetées en Allemagne, en Belgique et se « rabattent « dans notre pays des droits de l'Homme. Car, évidemment, la région des trois frontières est située idéalement pour la réunion des membres de la branche européenne des Hammerskins Nation.

Auteure engagée et citoyenne prônant des valeurs républicaines, je suis consciente de la recrudescence des mouvements nazis et ce, dans toute l'Europe. Je souhaite agir tant qu'il est encore temps, ne pas laisser ces groupuscules s'installer sur nos terres en empoisonnant ces dernières de leur haine et de leur barbarie. Il s'agit de faire son devoir. Et d'honorer la mémoire de nos aïeux qui ont donné leurs vies pour que nous puissions vivre en paix et en liberté. Cette lutte est menée conjointement avec quelques personnes de Lorraine.

Devant tous ces faits, nous souhaitons que les représentants de notre pays tentent de ne pas permettre l'organisation de concerts propagandes et autres conférences brunes sur notre territoire, et donc dans le cas présent ici, dans ce local qui a déjà accueilli ces skinheads.

Notre silence serait coupable et complice.

Nous ne pouvons pas nous taire, nous ne voulons pas nous taire.

En France, nous voyons des locaux destinés aux associations des Droits de l'Homme fermer leurs portes par des élus nationalistes et dans le même temps, nous accueillons sur nos terres historiquement résistantes un mouvement prônant la suprématie blanche, bafouant ainsi les valeurs de notre république démocratique et humaniste.

En souhaitant que cet appel citoyen soit entendu et que nous pourrons compter sur les soutiens et actions d'élus, de médias et de citoyens lambda pour ne pas laisser ce poison se déverser sur les terres Lorraines.

Ni ailleurs. Ni jamais plus.

Partager cet article

Commenter cet article