Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

L’islam imaginaire de Michel Houellebecq (Chayma Drira)

24 Juillet 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

Pourquoi revenir, six mois après sa publication en partie éclipsée par l’attaque contre Charlie Hebdo et le magasin casher à Paris, sur le roman de Michel Houellebecq, Soumission ? C’est qu’il dit mieux et plus précisément que de nombreuses déclarations politiques la vérité d’une pensée qui considère les musulmans comme une menace pour l’identité de la France, et l’islam comme une religion prête à soumettre un Occident affaibli et décadent.

 

À grand fracas, Michel Houellebecq a publié en janvier 2015 son nouveau roman d’anticipation, Soumission. L’homme est connu pour savoir capter l’air du temps, celle d’une époque apathique et dépressive. Dans son dernier opus, on retrouve tous les ingrédients houellebecquiens traditionnels : un anti-héros d’une grande misère sexuelle, asocial et au bord du gouffre. Il évolue dans une société autant résignée que désenchantée. Soumission révèle l’épuisement métaphysique qui mène au désarroi de l’individu moderne. Face à la perte du lien social, l’écrivain français se demande si une ré-incorporation de la sacralité « sauverait » l’Occident du dépérissement. Dans cette morne Europe minée par ses mœurs mercantiles, le personnage principal décide (par compromission) de se convertir à l’islam.

Mais son dernier roman a quelque chose de conspirationniste : il adhère au mythe paranoïaque de « l’islamisation »1. Le roman avance sans réel suspense, dans le sens d’une conviction pré-établie qui se distille tout au long de l’intrigue — si intrigue il y a. Avec le présupposé prédicatif d’une Europe décadente qui serait tombée aux mains des « barbares » — entendez les musulmans, Michel Houellebecq « vend », comme dans toute théorie du complot, l’intentionnalité musulmane de conquête, la volonté opiniâtre d’imposer sa propre culture. Il martèle qu’il existe des « cinquièmes colonnes » islamistes au cœur de l’Occident ; que les monarchies du Golf colonisent discrètement la France à coup de pétrodollars.

 

Le mythe de l’invasion arabo-musulmane

Lire la suite :

Partager cet article

Commenter cet article