Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

La mise à l’épreuve commence pour l’extrême droite au Parlement européen

31 Juillet 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Union européenne, #Extrême-droite, #Front national

Le Front national a sanctionné Jean-Marie Le Pen pour sa sortie de route sur le « détail » de l’histoire. Mais la condamnation de tels dérapages chez ses alliés au Parlement européen pourrait s’avérer dommageable pour le maintien de son groupe politique.

Le maintien de l’ordre dans les rangs du nouveau groupe politique du Front national au Parlement européen s’annonce complexe pour Marine Le Pen, la présidente du parti d’extrême droite français.

Fondé en juin 2015, soit un an après la tenue des élections européennes sous la houlette du Front national, le groupe Europe des Nations et des Libertés rassemble les élus des partis d’extrême droite et antieuropéens.

Coprésidé par Marine Le Pen et Marcel de Graaff, du PVV néerlandais, le groupe parlementaire est composé de 38 eurodéputés issus de 8 pays européens (France, Royaume-Uni, Italie, Pologne, Belgique, Pays-Bas, Autriche et Roumanie).

Dérapage du PVV

Partager cet article

Commenter cet article