Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le MRAP et les actions BDS

24 Juillet 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #MRAP, #Palestine BDS

Cet analyse est une partie d'une étude plus longue, en cours de finalisation, sur les prises de positions du MRAP et sa communication externe.

Elle a porté sur plus de 2000 communiqués, mis en ligne sur le site national depuis 2005 et/ou envoyés aux abonnés à une liste de diffusion (archivés par l'auteur depuis juin 2008).

Les communiqués les questions internationales ("amitié entre les peuples") représentent 39 % du total, ceux sur la Palestine 31 % de ces derniers, avec des variations importantes selon l'actualité.

Il y a 11 communiqués concernant les actions BDS, sur près de 300 communiqués consacrés à la question palestinienne.

T. S.

Le MRAP et les actions BDS

3.5.7.1 BDS. Boycott, désinvestissement, sanctions.

En 2005, des très nombreuses organisations de la société civile palestinienne lancent un appel international aux boycott des produits israéliens1.

Nous, représentants de la Société civile palestinienne, invitons les organisations des sociétés civiles internationales et les gens de conscience du monde entier à imposer de larges boycotts et à mettre en application des initiatives de retrait d’investissement contre Israël tels que ceux appliqués à l’Afrique du Sud à l’époque de l’Apartheid. Nous faisons appel à vous pour faire pression sur vos états respectifs afin qu’ils appliquent des embargos et des sanctions contre Israël. Nous invitons également les Israéliens honnêtes à soutenir cet appel, dans l’intérêt de la justice et d’une véritable paix. Ces mesures de sanction non-violentes devraient être maintenues jusqu’à ce qu’Israël honore son obligation de reconnaître le droit inaliénable des Palestiniens à l’autodétermination et respecte entièrement les préceptes du droit international en :

1. Mettant fin à son occupation et à sa colonisation de toutes les terres arabes et en démantelant le Mur ;

2. Reconnaissant les droits fondamentaux des citoyens arabo-palestiniens d’Israël à une égalité absolue ; et

3. Respectant, protégeant et favorisant les droits des réfugiés palestiniens à revenir dans leurs maisons et propriétés comme stipulé dans la résolution 194 de l’ONU."

Cet appel est soutenu en France depuis 2009 par un collectif BDS-France, dont le MRAP ne fait pas partie. Il y a également un site international (en anglais).

Il faut noter que le collectif BDS-France réfute par avance toute accusation de boycott sur des bases racistes :

3- Notre action est éthique, citoyenne et politique.

Elle s'inscrit dans notre combat permanent contre toute forme de racisme.

Elle ne vise pas des personnes ou des groupes en raison de leur origine ou de leur religion juive, ni leurs entreprises ou leurs produits.

Nous faisons une différence évidente entre un produit israélien que nous boycottons, et un produit casher produit par une entreprise non israélienne que nous ne boycottons pas.

Ce boycott ne vise pas la société israélienne ni les individus qui la composent, en tant que tels, il vise la politique coloniale d'occupation israélienne et ses partisans2.

Très vite, il y eut deux options pour les promoteurs des actions BDS :

les limiter aux seuls entreprises et produits liés à la colonisation (A)

ne pas se limiter à ceux-ci, mais boycotter également des entreprises et produits fabriqués à l'intérieur des frontières de l'armistice de 1949 (B).

Nous avons identifié 11 communiqués du MRAP traitant des questions BDS.

Liste chronologique :

Date

Thème, lien

Observations

12/12/09

Solidarité avec Jean-Claude Willem.

Maire de Seclin (59), qui avait proposé le boycott des jus de fruits israéliens dans les cantines de sa ville.

11/01/10

Solidarité avec Sakina Arnaud.

Militante BDS (option B)3. La plainte avait été déposée par le BNVCA4, défendu par Me Goldnadel. Dans son communiqué, le MRAP estime légitime le boycott des produits des colonies israéliennes.

La LDH, dont Sakina Arnaud était membre, se prononce pour l'option A5.

17/02/10

Nouveau communiqué de soutien à Sakina Arnaud.

Le MRAP rappelle et justifie son choix de l'option A, notamment à cause des l'inaction des gouvernements de l'UE.

06/09/10

Déclaration du Bureau exécutif du MRAP

Le BE du MRAP réaffirme son soutien à l'option A, soutenue par des mouvements pacifistes israéliens. La position palestinienne n'est pas évoquée. Selon les statuts de l'époque, c'était au Conseil d'administration de prendre une position engageant le mouvement sur cette question. Le BE n'était pas qualifié pour ce faire.

11/10/10

Communiqué du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens (CNPJDPI)

Solidarité avec les militants BDS

11/10/10

« Qui veut la peau de notre solidarité »

Communiqué de plusieurs organisations, dont le MRAP, dénonçant les attaques contre les défenseurs de la cause palestinienne, y compris les poursuites judiciaires contre les militants BDS.

10/09/12

Hommage au gouvernement d'Afrique du Sud,

Qui a décidé de distinguer parmi ses importations, ceux provenant des colonies israéliennes (A)

28/05/13

BDS : solidarité avec les inculpés d'Alençon.

Dont deux militants du MRAP, qui militaient pour le boycott des produits israéliens (B)

25/02/14

Communiqué du CNPJDPI. Demande d'abrogation de la « circulaire Alliot-Marie »

Qui demande aux parquets de poursuivre les actions BDS. Cette circulaire n'a pas été abrogée après le changement de gouvernement en 2012.

12/05/14

Pétition à l'initiative du CNPJDPI demandant l'abrogation de cette circulaire.

« Certains d’entre nous appellent au boycott de tous les produits israéliens ; d’autres « ciblent » les seuls produits des colonies israéliennes ; d’autres encore choisissent des formes d’action différentes. Mais nous sommes tous unis pour refuser catégoriquement que les militant-e-s de la campagne internationale Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS) soient accusés et jugés pour « provocation publique à la discrimination » »

22/09/14

Solidarité avec les inculpés d'Alençon (procès en appel).

Envoyé par mél aux abonnés, n'est pas en ligne.

On peut signaler trois autres éléments d'information :

La signature de dernière minute, par Renée Le Mignot, co-présidente, en 2011, d'une pétition lancée par des militants d'UAVJ6, approuvant l'option A et se démarquant de l'option B. Cette position a été analysée ici.

Le congrès du MRAP de 2012 a élu une direction en approuvant une motion d'orientation (non amendable), qui précisait notamment :

« Nous appelons au boycott des produits issus des colonies israéliennes. »

Ce thème se retrouve sur une affiche éditée par le MRAP, présente sur son site.

1 Le texte intégral de l'appel et la liste complète des signataires sont disponibles à cette adresse :

http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=20&Itemid=2&lang=fr

4 Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme.

6 Une autre voix juive.

Le MRAP et les actions BDS

Conclusion provisoire :

Jusqu'ici, le MRAP s'est prononcé officiellement pour le seuil boycott des produits issus des colonies israéliennes, mais il avait toujours affirmé sa solidarité avec les militants d'un boycott plus large.

L'option A avait été défendue pour des raisons d'efficacité, mais il n'y avait de condamnation des actions de boycott général (B).

Partager cet article

Commenter cet article