Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Lutte des travailleurs sans-papiers des Yvelines : le point (UD CGT 78)

15 Juillet 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Étrangers et immigrés, #Informations militantes

Les 3 agences d’intérim, Adecco Montigny, Randstad Poissy et Manpower Les Mureaux sont toujours occupées.

Du côté des 3 majors, qui pèsent aussi fortement au sein du Prisme (le syndicat patronal de l’intérim), la situation semble se débloquer, après un mois où les entreprises et le Prisme sont restés sur leur position de ne plus délivrer les documents. Mais surtout après un mois d’occupation, de visites et de distribution de tracts quotidiennement devant de nombreuses agences, ce qui perturbe l’activité dans l’intérim, dans une période de forte activité. Le tout sans compter les fermetures préventives par crainte de nouvelles occupations.

Signalons aussi un cortège conséquent lors de la manifestation du 25 juin et un rassemblement le 1er juillet toute la matinée devant le siège du Prisme, à l’occasion d’un conseil d’administration.

L’ensemble des entreprises d’intérim ont reçu un courrier pour les interpeler sur la délivrance des attestations de concordance et des Cerfa (promesse d’embauche), avec ensuite rappel téléphonique et communication des alias, et une majorité d’agences déjà contactées réagit positivement. Il faut ensuite un peu de temps pour que les documents soient effectivement délivrés, mais une première attestation de concordance a été obtenue par la lutte ! Le travail de contact avec les entreprises se poursuit, en lien avec l’Union Syndicale de l’Intérim et les syndicats CGT des entreprises de travail temporaires.

La lutte a également démarré dans le nettoyage, en lien avec la Fédération Ports et Docks, avec un rassemblement lundi 6 juillet devant le siège de Global Services à Paris, qui est aussi le siège du groupe Puissance 5, qui s’est engagé à regarder toutes les demandes d’attestation de concordance et de Cerfa des travailleurs sans papiers du groupe.

Les appels à solidarité financière portent leurs fruits, sans compter les dons directement sur les sites occupés ; mais aussi les collectes régulières et distribution de tracts des camarades sur les marchés ou devant des supermarchés.

L’occasion de remercier tous ceux venus soutenir la lutte, d’une manière ou d’une autre.

Les dons sont à envoyer à l’ordre de l’UD CGT 78, mention au dos « travailleurs sans papiers »

En PJ un article de l’Humanité Dimanche et ci-dessous le dernier reportage sur TV fil 78 (en début de journal après les titres) :

http://www.tvfil78.com/78-le-journal-edition-du-mardi-7-juillet-2015/102763/

Signalons en passant qu’une nouvelle loi sur l’immigration va être discutée à l’Assemblée Nationale à compter du 20 juillet, en procédure accélérée. Elle ne prévoit pas d’amélioration des conditions de régularisation, mais peut donner lieu à des difficultés de renouvellement des cartes de séjour.

Exemples :

- après la 1ere année de séjour régulier, la carte "pluriannuelle" (2 à 4 ans au choix des préfectures, puisque je n'ai pas vu de critères) est délivrée sous condition d'intégration dans la société française, notamment via l'assiduité aux formations obligations et via l'absence de rejet des valeurs de la République !!!

- distinction pour la carte salariée entre titulaire d'un CDI ou d'un contrat précaire

- pas de renouvellement de plein droit des titres de séjour, ni passage automatique d'un type de carte à l'autre. Au contraire, si le motif justifiant le droit au séjour change (par exemple santé/étudiant à salarié), il y a obligatoirement un nouveau passage par une carte de un an.

- possibilité pour la pref, à tout moment, d'avoir accès aux données bancaires, scolaires, médicales (hors secret médical), fournisseurs internet et tel, impôts pour "lutter contre la fraude". C'est le cas de longue date pour les contrôles CAF sur les minima sociaux... avec des résultats désastreux, car quand on est précaire, tout ne colle jamais pile poil aux exigences des contrôleurs.

La lutte continue, pour la reconnaissance du travail, la régularisation et l’égalité des droits !

Partager cet article

Commenter cet article

Alain V. 15/07/2015 20:59

L'adresse pour les dons :
Union Départementale des syndicats CGT des Yvelines
24 rue Jean Jaurès
78190 Trappes