Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

5èmes rencontres nationales des luttes des immigrations. Introduction de Kamel Badaoui

10 Août 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #FUIQP, #Étrangers et immigrés

En préambule et avant de commencer nos travaux, permettez-moi simplement de rappeler un événement historique qui a un lien direct avec notre rencontre : il s’agit de la condamnation à mort de Taleb Abderrahmane, guillotiné le 24 avril 1958 dont nous célèbrerons la mémoire dans quelques jours. Algérien, étudiant en chimie, il a participé aux combats de la libération nationale et a été l’un des acteurs les plus actifs de la grève des étudiants du 19 mai 1956, à l’appel de l’UGEMA (Union générale des étudiants musulmans d’Algérie).

Le slogan « Avec nos diplômes, nous ne ferons pas de meilleurs cadavres ! » prenait valeur d’appel en direction des jeunes pour qu’ils rejoignent le maquis et participent à la lutte de libération nationale. Ces jeunes-là ont pris leurs responsabilités, leur exemple nous invite fortement à prendre nous aussi nos responsabilités.

Aujourd’hui on pourrait traduire et réactualiser ce mot d’ordre d’hier par la formule suivante : « Avec des papiers ou sans papiers, avec ou sans la nationalité, nous sommes des citoyens de ce pays. « L’Egalité ou rien ! ». Nous devons revendiquer et nous battre pour l’Egalité.

C’est bien-là l’objectif premier du Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires. Nous vous appelons donc à être les acteurs de la construction et au renforcement de cette organisation autonome dans laquelle vous devez prendre toute votre place en participant pleinement aux échanges démocratiques qui vont se dérouler toute la journée à l’issue de chacune des cinq tables rondes.

Comme lors des précédentes Rencontres, à nous tous d’être attentifs à ce que l’esprit de ces journées du FUIQP soit d’abord marqué par la franchise des débats, leur sérénité, la démocratie dans les échanges. On voudrait que tout un chacun se sente à l’aise pour s’exprimer et partager non seulement des constats mais également progresser dans l’analyse des problèmes mis à l’ordre du jour. Loin de nous cette idée qu’il y a d’un côté des conférenciers, des experts, et qu’il y a des militants gradés et d’autres non gradés.

Tous sommes là réunis pour échanger et respecter les idées de chacun et chacune et cela n’est pas qu’une pétition de principe. Nous espérons que tout au long de cette rencontre mais aussi dans les rencontres que vous animerez dans vos comités locaux, il en sera de même. C’est de cette façon que l’on pourra développer une organisation puissante, efficace, une organisation démocratique.

Enfin à l’adresse des intervenants, nous nous excusons dès à présent du peu de temps qui leur est laissé mais le programme est surchargé - et encore nous n’avons retenu que les thèmes qui nous semblaient incontournables. Nous aurions beaucoup aimé consacrer une demi-journée à chacune des tables rondes, à chacun des thèmes, malheureusement l’ampleur des attaques que nous subissons sur tous les fronts nous oblige à les traiter tous et à ne faire l’impasse sur aucun d’entre eux.□

 

5èmes rencontres nationales des luttes des immigrations. Introduction de Kamel Badaoui

Partager cet article

Commenter cet article