Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Démolitions de maisons et déplacements à grande échelle dans Jérusalem, la vallée du Jourdain et la zone E1

23 Août 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Colonisation occupation

Démolitions de maisons et déplacements à grande échelle dans Jérusalem, la vallée du Jourdain et la zone E1

Photo Credit: Micha Kurtz

Le Comité israélien contre les démolitions des maisons (ICAHD) déplore les démolitions et les déplacements qui se poursuivent à Jérusalem-Est, en zone E1 près de Maale Adumim, et dans la vallée du Jourdain.

À 3 h 30 de matin, l’armée, la police et la police des frontières israéliennes, accompagnées de représentants de la municipalité de Jérusalem, sont arrivés à Wadi al-Jos pour y procéder à la démolition d’une maison de trois étages. La maison est la propriété d’une famille de 14 personnes, celles-ci doivent maintenant se contenter de vivre dans la petite maison de deux chambres où elles ont habité avant que leur nouvelle maison soit terminée. Cette nouvelle maison de deux chambres où elles ont élu domicile fait, elle aussi, l’objet d’une ordonnance de démolition qui doit être exécutée dans le mois à venir, et qui laissera toute cette famille sans aucun endroit pour vivre.

La municipalité de Jérusalem octroie rarement des permis de construire aux Palestiniens, les laissant construire sans permis puis confrontés en permanence à la menace d’un déplacement. Cette tactique utilise un système bureaucratique qui vise à réduire méthodiquement le nombre de non-juifs à vivre dans la ville, tout en encourageant simultanément le développement des colonies illégales tant dans la ville qu’à sa périphérie.

Le 17 août, dans la région de la colonie planifiée E1, ce sont au total 22 structures qui ont été démolies dans quatre communautés (Khan al Ahmar, Abu Falah, Wadi Sneysel, Bir Miskoob et Az Zayyem Bedouin), et 78 Palestiniens qui ont été déplacés, dont 49 enfants, la grande majorité d’entre eux étant des réfugiés. Selon les données des Nations-Unies, en trois ans, c’est le plus grand nombre de Palestiniens déplacés en Cisjordanie en une seule journée.

Article complet :

Partager cet article

Commenter cet article