Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Hommage à Georges Ibrahim Abdallah (Saïd Bouamama)

16 Août 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #FUIQP, #Police Justice, #Georges Ibrahim Abdallah

Hommage à Georges Ibrahim Abdallah (Saïd Bouamama)

L’histoire des luttes des dominés est faite tout autant de victoires que de défaites. Ces luttes prennent parfois des formes de luttes physiques, mais également de luttes politiques, politique au bon sens du terme. Si elles peuvent se manifester sous des formes de violence, elles s’expriment aussi sous des formes symboliques parce qu’on construit aussi l’avenir à partir de symboles.

Et dans cette veine je voudrais, avec beaucoup d’émotion, surtout dans la période actuelle qui est marquée par l’agression à l’encontre des classes populaires, et en particulier contre l’immigration, vous faire part du fait qu’un grand monsieur, nous a fait l’honneur d’être président d’honneur du FUIQP.

Ce grand monsieur, c’est Georges Ibrahim Abdallah qui est en prison en France depuis 1984 et qui a magnifiquement su allier ces deux formes de luttes. Une nouvelle fois, Georges on a décidé de le maintenir en prison alors même qu’il est libérable depuis 1999. C’est à dire qu’on veut qu’il meure en prison, c’est cela la réalité ! Il ne sortira que si l’on est capables de se mobiliser avec encore plus de détermination, et ce sera un axe de mobilisation du FUIQP, comme d’ailleurs le combat pour la libération de tous les prisonniers politiques de par le monde, car c’est un combat qui est le nôtre.

Le FUIQP condamne les multiples arguties mises en avant pour ne pas exiger la libération de Georges Ibrahim Abdallah et en particulier le fait qu’il aurait mené des actions terroristes. Nous qui sommes les héritiers des combats de la décolonisation, savons que la lutte violente qu’ils appellent « terrorisme » peut s’imposer dans certaines circonstances historiques.

C’est toujours l’oppresseur qui impose la forme de la lutte disait avec justesse Mandela. Le FUIQP est avec ceux qui résistent car la résistance à l’oppression est un droit.

Témoignons-lui maintenant par une ovation toute notre solidarité et notre reconnaissance, et que ce moment d’intense émotion lui parvienne par delà les murs de la prison de Lannemezan, et que Georges entende cela comme l’engagement de notre part pour sa libération.

Merci Georges « Palestine vivra, libérez Georges Abdallah ! »

« Palestine vivra, libérez Georges Abdallah ! »

Partager cet article

Commenter cet article