Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Jeudi d’Acrimed : Médias et extrêmes droites (en vidéo)

13 Août 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Front national

Bernard Schmid, dont beaucoup d'entre nous apprécient sa maîtrise du sujet

Bernard Schmid, dont beaucoup d'entre nous apprécient sa maîtrise du sujet

Le 16 avril 2015, nous débattions, dans le cadre d’un « Jeudi d’Acrimed », autour du thème « médias et extrêmes droites », en compagnie de Bernard Schmid (membre de VISA [1]) et Ugo Palheta (membre de la rédaction d’Acrimed).

Les scores élevés du Front national aux élections européennes et départementales ont fait l’objet d’innombrables analyses et commentaires. On a notamment pu lire ou entendre que les « grands » médias porteraient une responsabilité particulière dans l’ascension du FN. Ce dernier ne cesse, quant à lui, de dénoncer le traitement médiatique défavorable qui lui serait réservé. Qu’en est-il réellement ?

Si le rôle effectif des médias dans la progression du Front national est indéniable, ce serait leur prêter un « pouvoir » disproportionné que d’expliquer prioritairement par ce rôle l’écho que rencontrent les « thèses » et « thèmes » portés par le FN, ainsi que ses scores électoraux. Les médias ne créent pas les mouvements d’opinion : ils peuvent les accompagner, les amplifier ou les brider. Les médias n’interviennent pas isolément : leur « pouvoir » n’existe qu’en résonance ou en convergence avec d’autres pouvoirs, à commencer par le pouvoir politique.

Dire cela ne revient toutefois pas à exonérer les médias de leur responsabilité dans la progression du FN : reste à identifier les mécanismes et les pratiques par lesquels les médias dominants contribuent à favoriser cette progression.

Partager cet article

Commenter cet article