Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

La nouvelle vie de ResistanceS.be

15 Août 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Belgique, #MRAX, #Europe

La nouvelle vie de ResistanceS.be

RésistanceS.be poursuit son engagement en relaçant un nouveau blog sur Internet

« Le journalisme est un engagement à risque. Nous le savions. L'avons pris. Le poursuivrons », est-il écrit sur une des affiches du journal en ligne RésistanceS.be. Cet engagement pour un journalisme d'investigation contre l'extrême droite, le racisme, les mouvements sectaires... a débuté il y a maintenant plus de 18 ans déjà.

Une équipe courageuse et bénévole

RésistanceS est lancé en 1997 par des journalistes engagés. Plusieurs proviennent alors de la revue belgo-française antifasciste CelsiuS, mais écrivent aussi pour de « grands journaux » : La Wallonie, Moustique, L'Avenir, Le Monde Diplomatique... Au sein de la rédaction de ce nouveau journal ont y retrouvent encore des militants syndicalistes (dontJacques Yerna), des membres du Front antifasciste (FAF), des jeunes enseignants et des étudiants. Ils sont tous volontaires, très courageux, talentueux et participent bénévolement à RésistanceS. Pour mener à bien la mission qu'ils se sont donnés, ils peuvent encore compter sur l'enseignement et les conseils de grands noms du journalisme d'investigation de notre pays ou de l'étranger : Walter De Bock, René Haquin, Hugo Gijsels, Remi Barroux...

Pour se développer sous la forme d'un journal papier qui sera édité de 1997 à 2000 (avec la publication de plusieurs hors-séries inédits) et sur Internet (dès 1998, jusqu'à aujourd'hui), RésistanceS ne compte volontairement que sur son équipe, sur son réseau et sur ses lecteurs (de plus en plus nombreux au fil des années). A RésistanceS, tous ses membres font tout : recueil des informations, analyses, classement et archivage des documents obtenus, rédaction d'articles et secrétariat de rédaction, relations publiques et contacts presse, mise en page et gestion informatique, recherche de nouveaux moyens nécessaires à sa réalisation et plan prévisionnel à venir, participation à des conférences- débats et service conseil en matière de lutte contre l'extrême droite pour des initiatives citoyennes ou associatives, interventions dans des écoles et dans les médias, présence dans des manifestations et tenues de stands lors d'événements publics...
Depuis son apparition dans le paysage médiatique, le journal n'a jamais voulu recevoir de subsides. Pour exister en supportant le nerf de la guerre, RésistanceS.be compte uniquement sur son autofinancement et le versement de quelques dons de lecteurs sympathisants. Il n'y a ni fondation privée ni sponsors publics et encore moins un groupe industriel qui permet à RésistanceS.be de vivre son engagement.

Ce journal est totalement indépendant. Seuls l'extrême droite, les complotistes, les autres conspirationnistes, les mauvaises langues et les jaloux imaginent que derrière RésistanceS.be se cache un pouvoir financier occulte. Pendant que ces petits esprits mal intentionnés fantasment, RésistanceS.be continue sa route.

Article complet :

Partager cet article

Commenter cet article