Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Quelques vérités sur l’opération de propagande « Tel Aviv Sur Seine »

11 Août 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Solidarité en France

Ci-dessous, quelques éléments d’information suite aux réponses mensongères de la Mairie de Paris face aux larges protestations contre « Tel Aviv Sur Seine »

1) Tel Aviv est « ouverte et tolérante », il ne faut pas la confondre avec le gouvernement israélien

Tel Aviv a été bâtie sur 7 villages palestiniens détruits. Il y est interdit aux réfugiés palestiniens, expulsés de ces villages, d’y retourner.

Le QG de l’armée israélienne qui bombarde et commet des massacres à Gaza se trouve à Tel Aviv.

A 70 kilomètres de Tel Aviv, soit à peu près la distance entre Paris et Fontainebleau, il y a 1.8 millions de personnes qui meurent à petit feu dans un endroit qui s’appelle la bande de Gaza.

A moins de 50 kilomètres de Tel Aviv, soit à peu près la distance entre Paris et Rambouillet, il y a une charmante construction qui s’appelle le Mur, l’un des aspects les plus visibles d’un régime d’oppression coloniale qui détruit la vie de millions de gens.

Et le problème c’est que tout ça se fait sous la responsabilité d’un État dont la seule capitale internationalement reconnue est… Tel Aviv.

Enfin, si vraiment Tel Aviv est un parangon de tolérance anti-Netanyahou, pourquoi les fascistes de la ligue de défense juive et autres groupuscules font la promotion de Tel Aviv plage ?

2) Ron Huldai, le Maire de Tel Aviv est un « progressiste »

—> Ron Huldai, est un militaire de carrière qui a notamment participé aux bombardements au Napalm du Sud Liban.

—> Il mène une politique systématique et continue de colonisation dans « sa » ville, en particulier à Yaffa, devenue Jaffa.

—> A Tel-Aviv il organise également les expulsions de réfugiés africains au lieu de les protéger.

—> Toutes les manifestations culturelles qu’il organise à Tel Aviv sont soigneusement dépolitisées

3) C’est une initiative « festive », pas « politique »

Blanchir l’apartheid israélien n’a jamais rien eu de festif, ni à Paris ni ailleurs et est toujours politique.

—> Au contraire, c’est une initiative qui va faire monter les tensions en France

—> Tellement festive que plus de 300 policiers sont prévus, et qu’il est annoncé des « filtrages »…au faciès? Est ce que des checkpoints sont aussi à prévoir ?

—> Le leader du Front National à Paris invite aussi à participer à « Tel Aviv Sur Seine »

4) Cette initiative favorise les « progressistes israéliens »

Faux, les anti-colonialistes israéliens qui luttent au quotidien contre le gouvernement israélien ont publié un communiqué pour dénoncer cette opération et ont aussi appelé à son annulation, voir leur déclaration en français ici :

http://bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=3794%3Atel-aviv-sur-seine-des-citoyens-israeliens-demandent-lannulation-a-la-mairie-de-paris&catid=49%3Aactualites&lang=fr

5) Cette initiative est « démocratique »

En réalité, cette opération à été imposée par la force aux parisien-nes qui ne sont pas d’accord avec la collaboration et la complicité de la Mairie de Paris.

Par ailleurs, « Tel Aviv Sur Seine » s’est décidé en catimini car il y eu plusieurs déclarations de partis politiques au Conseil de Paris pour dire qu’ils n’avaient pas été informés en amont, ni même qu’il n’y ait eu le moindre vote à ce sujet au Conseil de Paris.

Partager cet article

Commenter cet article