Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

A Paris, l’ultra-droite manifeste contre les migrants (Julien Sartre)

26 Septembre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Front national, #Étrangers et immigrés

A Paris, l’ultra-droite manifeste contre les migrants (Julien Sartre)

À l’initiative du Siel, un petit parti allié au Front national, un large éventail de groupuscules d’extrême droite s’est donné rendez-vous jeudi 24 septembre à côté de l’ambassade d’Allemagne, dans le XVIe arrondissement.

« De même que les paranoïaques aussi ont des ennemis, les théories du complot n’invalident pas notre thèse. » À la tribune, Renaud Camus jubile. Cet écrivain est la figure de proue de l’ultra-droite et héraut de la théorie du « grand remplacement de population », qui veut que la population de Français « de souche » disparaisse au profit de personnes venues d’Afrique et du Moyen-Orient. L’homme n’est pas loin de penser que son heure est enfin venue.

Il s’adresse à une petite foule d’environ trois ou quatre cents personnes (un millier selon l’organisation), réunies non loin de l’ambassade d’Allemagne, à Paris, dans le XVIe arrondissement. Le lieu n’a bien sûr pas été choisi au hasard pour cette manifestation « anti-migrants » : Angela Merkel est tenue pour responsable de la « déferlante migratoire » par les organisateurs du rassemblement.

Précisément, cette manifestation est à l’initiative du Siel, un petit parti fondé par Paul-Marie Coûteaux, proche du FN et affilié au Rassemblement bleu marine (RBM). Son président ? Karim Ouchikh, encore présenté, sur le site du Front national, comme « conseiller politique de Marine Le Pen à la culture, à la francophonie et à la liberté d'expression ». Ouchikh ne fait pas mystère de son ambition lorsqu’il prend le micro à son tour. « Avec vous, je veux défendre la civilisation européenne et la culture française, lance-t-il au public. Il faut se rassembler afin de préserver nos traits culturels homogènes, nos racines de peuple chrétien. »

Partager cet article

Commenter cet article