Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Gaza : tirer les enseignements d’un rapport explosif

9 Septembre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Gaza

La Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) vient de publier un rapport explosif sur la situation dans la bande de Gaza. Il arrive à la conclusion que « Si le blocus actuel persiste et que les niveaux de l’aide des donateurs restent insuffisant, (…) Gaza ne sera pas économiquement viable et la situation socioéconomique déjà lamentable ne pourra que se détériorer davantage. D’où, probablement, une multiplication des conflits, une pauvreté de masse accrue, un chômage encore plus élevé, des pénuries d’électricité et d’eau potable plus nombreuses, une insuffisance des soins de santé et un effondrement des infrastructures. En bref, Gaza sera invivable. »

On peut se demander s’il a été véritablement lu.

Que nous dit-il en effet, avec une analyse fine de données démographiques, économiques, sociales et politiques, sinon qu’en poursuivant sur la trajectoire actuelle ce seront bientôt deux millions de personnes qui n’auront d’autre horizon que se jeter à la mer pour échapper à des conditions littéralement invivables. Attendons-nous alors à ce que, comme aujourd’hui avec les réfugiés de Syrie, l’Europe ne découvre brutalement une réalité insupportable qu’elle refusait de regarder en face.

Ne rien faire pour lever le blocus israélien et imposer une solution politique conforme au droit c’est accepter de voir, d’ici 2020, des centaines de milliers de Gazaouis, dans leur majorité déjà réfugiés, se presser aux portes de l’Europe pour fuir ce territoire devenu invivable. Il est temps d’appliquer la résolution 1860 du Conseil de sécurité de l’ONU qui, déjà en janvier 2009, soulignait la nécessité de « faire en sorte que les biens et les personnes puissent emprunter régulièrement et durablement les points de passage de Gaza ».

Nous savons pourtant quels sont les termes de la solution. La communauté internationale a la possibilité d’agir en faisant appliquer les principes fondateurs de l’ONU sur le droit des peuples, c’est à dire en contraignant Israël à respecter et appliquer le droit international. Au lieu de cela, la France se borne à des déclarations de principe sans effet, laissant se poursuivre en toute impunité un processus mortifère de colonisation, de dépossession, d’éviction de la population palestinienne.

Il est urgent pour la France comme pour les autres pays européens d’ouvrir enfin les yeux. Prendre les moyens d’imposer une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, ce n’est pas simplement choisir la justice. C’est aussi vouloir sortir d’une spirale du chaos dont nous aurons tous, sinon, à payer le prix.

Le Bureau national

Partager cet article

Commenter cet article