Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Sur la destruction de ce qui fait sens en Palestine (Samah Jabr)

19 Septembre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine

Sur la destruction de ce qui fait sens en Palestine (Samah Jabr)

Dans la forêt de Jérusalem, à l’endroit où Mohammed Abu Khdeir, 16 ans, a été brûlé vif par des colons l’année dernière, la plaque à sa mémoire a été démolie, et remplacée par une poubelle


Une pomme chaque jour tient à distance l’occupation. Tel semble être le message diffusé par la télévision commerciale de l’Autorité palestinienne (AP). Ici, la pomme n’est pas ce célèbre fruit qui tomba sur la tête d’Isaac Newton le conduisant à découvrir la gravitation, ni l’Apple moderne de Steve Jobs. Ce que nous avons ici, c’est une pomme dans une chanson qui accompagne l’image du Président de l’AP en train de planter un arbre avec ces mots : « Plantons des olives, plantons des citrons, plantons des pommes ; notre résistance légitime n’a pas d’armes ».

La Palestine n’est pas réputée pour ses pommes, mais l’image était évoquée pour créer une rime en arabe. La chaîne de télévision diffuse cette chanson régulièrement, avec l’espoir d’en faire un hymne national palestinien avec de nouvelles significations et valeurs.

Depuis ses débuts, le mouvement national en Palestine a défendu à travers ses chants et sa littérature le droit d’utiliser la résistance armée face à l’occupation militaire israélienne. Les grenades font partie des quelques « logos » que ce mouvement a eu à offrir. En attendant, maintenant la chanson de la « pomme » symbolise un nouveau dogme imposé aux Palestiniens, et la destruction d’un système de sens qui s’est développé au fil des années. Ce nouveau dogme n’a rien à voir avec une résistance non violente, il veut délégitimer la résistance armée. Il veut ouvrir la voie à des mesures répressives contre ceux qui s’opposent à l’occupation malgré l’échec total des officiels de la Palestine à assurer la sécurité des Palestiniens et à protéger leurs intérêts.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article