Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Appel au soutien des « Inculpés BDS » toulousains

8 Octobre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine BDS, #Informations militantes

Appel au soutien des « Inculpés BDS » toulousains

APPEL AU SOUTIEN DES « INCULPES BDS » TOULOUSAINS

Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann doivent être relaxéEs !

Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann sont convoquéEs au tribunal le 9 décembre, "accuséEs" d'avoir participé à la distribution d'un tract de la campagne Boycott – Désinvestissement – Sanctions (BDS) le 7 février 2015. En outre, la convocation de Bernard et Yamann porte aussi sur la distribution d'un tract le 19 décembre 2014.

Ces deux actions d'information à la population – en centre ville le 19 décembre 2014 et au métro Balma - Gramont le 7 février 2015 - sont inscrites dans le cadre de la campagne internationale BDS qui est, à l'image de celle du boycott de l'Afrique du Sud dans les années 80, une démarche citoyenne et non violente, initiée par la société civile palestinienne pour lancer un courant d'opinion mondial en faveur du respect des droits des Palestiniens et pour en finir avec l'impunité de l'état d'Israël.

Nos camarades sont poursuivis pour "avoir entravé l'exercice normal - de 3 magasins - lors de leur activité économique" à la suite d'un dossier monté par deux organisations proisraéliennes (dont la section locale LICRA) et adressé au Procureur de la république. Alors que les deux distributions de tracts auxquels ils sont supposés avoir participé ont été pacifiques, dans la bonne humeur et sans intimidation envers les passants, sur le domaine public et sans entrer dans aucun magasin.

La criminalisation des actions militantes BDS a démarré avec la circulaire Alliot-Marie, toujours pas abrogée par le gouvernement. Mais aujourd'hui, pire encore, c'est la liberté d'opinion et d'expression qui est remise en question. Le 31 mars, le maire de Toulouse a même osé interdire une conférence-débat avec le professeur Farid Esack, ancien compagnon de Nelson Mandela et président de BDS en Afrique du Sud. Un recours pour illégalité contre cette décision du maire a été déposé.

Le droit de critiquer un Etat qui ne respecte pas le droit international, qui colonise et occupe dans le cadre d'une politique d'apartheid, ne peut être remis en question. Ce droit se trouve au coeur même de la notion de société démocratique.

Le comité de soutien aux inculpéEs BDS de Toulouse vous appelle à vous mobiliser nombreux

  • pour faire respecter la liberté d'opinion et d'expression, en particulier pour la campagne BDS et pour la solidarité avec le peuple palestinien,

  • pour l'abrogation de la circulaire Alliot-Marie.

ENSEMBLE, NOUS EXIGEONS LA RELAXE DE BERNARD, JEAN-PIERRE, LOIC et YAMANN

et de tous les militantEs de la campagne BDS en procès :

  • en participant au rassemblement de solidarité devant le tribunal de Toulouse le mercredi 9 décembre à partir de 13h, et aux futures initiatives du comité de soutien,

  • en apportant le soutien financier nécessaire aux frais de justice (chèques à l'ordre de BDS France Toulouse - mention « procès BDS » au dos - à adresser à : CASC - BDS France Toulouse, 10bis, rue du Colonel Driant 31400 Toulouse).

Nous appelons les organisations éprises de justice non encore membre de notre comité de soutien à nous rejoindre.

Le Comité de Soutien aux inculpéEs BDS toulousains.

Premiers signataires: Act Up Sud-Ouest, AFPS31, AL31, Artisans du Monde Toulouse, ATTAC, BDS Comminges, BDS France Toulouse, CGT Educ'action31, CLIME, CNT31, Collectif Coup pour Coup31, Collectif Palestine Figeac, Collectif Palestine Libre, Comité Palestine81, Copernic31, Couserans Palestine, CSP31, DAL31, EELV Toulouse, Egalité Toulouse Mirail, Ensemble31, ESMA, FSU31, Front Populaire Tunisien, LDH31, Mouvement de la Paix 31, MRAP31, NPA31, NPAjeune31, OCML-VP, PCF31, PG31, PIR31, Solidaires, Solidaires Etudiant-e-s, Sud Education31, Sud Ptt31, Sud Rail Midi-Pyrénées, Sud Santé Sociaux31, Survie Midi Pyrénées, UAT, Union juive française pour la paix, UPT, les cinémas Utopia Toulouse et Utopia Tournefeuille...

avec le soutien de : AFPS63, les cinémas Utopia Avignon, Utopia Bordeaux, Utopia Montpellier, Utopia Saint Ouen l'Aumône...

Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann

doivent être relaxéEs !

 

Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann sont convoquéEs au tribunal correctionnel de Toulouse le 9 décembre.

 

Leur crime. Ils sont poursuivis pour "entrave à l’exercice normal d’une activité économique » à la suite d'un dossier monté par deux organisations proisraéliennes (dont la section locale LICRA) et adressé au Procureur de la république.

 

Les faits. Il s'agissait de deux distributions de tracts dans l'espace public toulousain en décembre 2014 et février 2015.

 

Ces distributions s'inscrivaient dans le cadre de la campagne internationale Boycott – Désinvestissement - Sanctions (BDS) qui est, à l'image de celle du boycott de l'Afrique du Sud dans les années 80, une démarche citoyenne et non violente, initiée par la société civile palestinienne pour lancer un courant d'opinion mondial en faveur du respect des droits des Palestiniens et pour en finir avec l'impunité de l'état d'Israël.

 

Pourquoi un tel déploiement judiciaire pour 4 dossiers vides? Devant les succès de la campagne BDS partout dans le monde, le gouvernement israélien - de droite et d'extrême droite raciste – a défini la campagne BDS comme une « menace stratégique » et il reçoit le soutien du gouvernement français qui poursuit la criminalisation des actions militantes BDS qui avait démarré en 2010 avec la circulaire Alliot-Marie.

 

Nous considérons que le droit de critiquer un Etat qui ne respecte pas le droit international, qui occupe, colonise et pratique une politique d'apartheid, ne peut être remis en question. Ce droit se trouve au coeur même de la notion de société démocratique. Nous dénonçons, avec force, tous ceux qui prétendent y voir de l'antisémitisme pour faire taire toute condamnation de la politique israélienne.

 

BERNARD, JEAN-PIERRE, LOIC et YAMANN - et tous les militantEs de la campagne BDS en procès - doivent être relaxéEs. Nous demandons l'abrogation de la circulaire Alliot-Marie et le respect de la liberté d'expression pour la campagne BDS et pour la solidarité avec le peuple palestinien.

 

Le Comité de Soutien aux inculpéEs BDS toulousains appelle dès maintenant:

* à apporter le soutien financier nécessaire aux frais de justice (chèques à l'ordre de BDS France Toulouse - mention « procès BDS » au dos - à adresser à : CASC - BDS France Toulouse, 10bis, rue du Colonel Driant 31400 Toulouse,

* à participer au rassemblement de solidarité devant le tribunal de Toulouse le mercredi 9 décembre à partir de 13h, et aux futures initiatives du comité de soutien.

Partager cet article

Commenter cet article