Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le 31 octobre, marchons pour la dignité ! (PCF)

24 Octobre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Informations militantes, #Antiracisme politique

Le 31 octobre, marchons pour la dignité ! (PCF)

déclaration du Parti Communiste Français

Le samedi 31 octobre prochain, la marche de la dignité contre le racisme partira à 14h de Barbès pour rejoindre la place de la Bastille.

Il y a 10 ans, le 27 octobre 2005, Bouna Traoré, 15 ans, et Zyed Benna, 17 ans, mourraient électrocutés dans un transformateur après une course poursuite avec la police. S’en suivirent trois semaines de révoltes qui secouèrent les banlieues françaises. Un cri de colère traduisant les conditions sociales lamentables, le chômage, la vie dure, les discriminations que subissent tout une partie de la population.

10 ans plus tard, la violence sociale menée contre les quartiers populaires est toujours d’actualité.

Rassemblant des organisations très diverses et soutenue par de nombreuses personnalités dont Angela Davis, cette marche veut faire entendre une exigence de dignité, de respect auxquels aspirent légitimement les habitantes et habitants des banlieues.

Cette exigence de dignité ne pourra être réelle qu’à conditions que cessent les relégations, les stigmatisations, le racisme et l’impunité pour les puissants.

Si l’Etat souhaite réellement œuvrer pour le vivre-ensemble, qu’il commence par appliquer dans les faits sa devise : Liberté, Egalité, Fraternité.

Le 31 octobre nous marcherons. Nous marcherons pour revendiquer l’égalité sociale, l’égalité de traitement, la liberté d’accès à l’espace public, le respect de toutes et tous.

Si le gouvernement souhaite véritablement en terminer avec les divisions, qu’il cesse son traitement inhumain des populations roms, des migrants et sans papiers, qu’il condamne avec fermeté les contrôles au faciès et les violences policières... Pourquoi ne pas mettre en place un véritable travail de mémoire sur le rôle de la France dans les colonies? Pourquoi ne pas arrêter la dégradation et la suppression des services publics tout de suite, notamment dans les quartiers populaires? Pourquoi des mesures ne sont-elles pas prise pour arrêter d'instrumentaliser et de stigmatiser l’islam et les musulmans?

Ce qui menace la démocratie, ce n’est pas un territoire, une partie de la population ou une religion. Ce qui menace la démocratie, c’est ce qui défait la société française, c’est le racisme, c’est la dégradation de nos conditions de vies, c’est le désengagement de l’Etat.

Alors le 31 octobre nous marcherons. Nous marcherons pour combattre ce fantasme politique d’une France blanche, éternelle, chrétienne... Nous marcherons pour proposer, ensemble, un projet de société solidaire et fraternel pour la FRANCE.

Nous marcherons pour 2005 car 2005, c’est demain !

Paris, le 24 octobre 2015

Partager cet article

Commenter cet article