Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le Quartet brasse de l’air pendant que la Palestine brûle (Ali Abunimah)

5 Octobre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Colonisation occupation

Des Palestiniens sont assis devant leur maison après que des colons juifs l’ont barbouillée de graffitis en hébreu disant « Vengeance, Henkin » et ont mis le feu à leur voiture dans le village de Beit Ilu, près de Ramallah, le 2 octobre dernier.(Shadi Hatem, APA images)

Jeudi dernier, deux colons israéliens ont été tués en Cisjordanie occupée.
Eitam et Naama Henkin ont été abattus par des coups de feu alors qu’ils se déplaçaient de Itamar à Elon Moreh, deux colonies exclusivement réservées aux Juifs et construites sur des terres arrachées aux Palestiniens en violation du droit international.

Leurs quatre jeunes enfants ont été laissés indemnes par les assaillants, qui auraient fui dans leur propre véhicule.

Les assassins restent inconnus, alors que les forces d’occupation israéliennes mènent des incursions de grande envergure dans la région de Naplouse.

Pendant ce temps, les colons ont pu librement attaquer les Palestiniens et saccager leurs biens, en ce que même Ynet Israël a appelé une nuit de « price tag attacks » (des attaques de vengeance provocatrices, ndlr).

Les Palestiniens ont défendu leurs communautés contre les représailles continuelles des colons.

L’attaque de l’armée et des colons israéliens contre les Palestiniens à la suite de la tuerie d’hier offre un contraste frappant, mais tristement prévisible, avec la situation d’août dernier, après que des colons israéliens ont brûlé vive la famille Dawabsha, dans le village de Dura.

La ministre de la Défense d’Israël, Moshe Yaalon, a récemment admis que les forces d’occupation savent qui sont les assassins du bébé Ali Dawabsha, de sa mère et de son père Saad Riham, mais ont décidé de ne pas les arrêter.
Il semble tout à fait plausible que le meurtre des Henkin constitue une vengeance. Leurs enfants, comme le frère d’Ali, âgé de quatre ans et gravement blessé, sont désormais orphelins.
Israël reste le responsable de toutes ces morts horribles et évitables ; son occupation violente terrorise tout Palestinien, homme, femme et enfant, de façon brutale, systématique et permanente.

lire la suite :

Partager cet article

Commenter cet article