Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Motion de la Commission Mémoire / Colonialisme du MRAP

30 Octobre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Colonisation, #MRAP

Motion de la Commission Mémoire / Colonialisme

Dans le prochain mandat le MRAP doit intégrer plusieurs aspects engendrant des développements du racisme, à partir d'un passé colonial dont les séquelles perdurent, en particulier dans le subconscient national

Voici quelques points :

• Origines "coloniales" : l'expression "issu de l'immigration" ancré dans le subconscient national qui discrimine ceux, celles dont le nom, prénom, couleur de peau "trahit" des origines d'ancêtres ayant été des indigènes. Même l'expression "diversité", plus "soft", ne change rien quant à la discrimination. Cette discrimination pose 2 problèmes la non reconnaissance de citoyen à part entière et la quasi assimilation à des musulmans, qu'ils soient ou non des pratiquants. C'est l'exemple type, maxi, de Ménard à Béziers et son "repérage" des musulmans à partir des prénoms, de son soutien effréné à l'Algérie Française, à l'OAS, comme devant être un modèle à relancer

• Autre aspect la "perméabilité" dans de nombreuses sphères politiques. Ce n'est plus seulement l'extrême droite, et une partie de la droite. Sarkozy avait lancé avec le ministère (et le débat qui en découlait) de l'identité nationale, la libération sans frein de la parole raciste, et systématisé, de fait, l'islamophobie, mais le pouvoir socialiste actuel, en particulier avec Valls, un quasi-racisme d'état : la question des roms et plus récemment "la guerre de civilisation", ainsi que le rapport Malek Boutih qui se base sur le Fn, le FNJ, les mouvements catholiques ultra conservateurs, intégristes…

• Nécessité de la reconnaissance et condamnation des crimes d'état, contre l'humanité liés au colonialisme. Cela concerne le colonialisme lui-même comme pour l'esclavagisme, il devrait y avoir une prise de position similaire, mais tout particulièrement pour : le 8 mai 1945 (Sétif, Guelma, Khératta..), la Guerre d'Algérie (torture, viols, gaz sarin/Vx, napalm, crevettes Bigeard, corvées de bois, camps d'internement,…), les massacres à Madagascar, au Cameroun,… Avant de donner au nom de la France des leçons de droits de l'homme, notre pays devrait reconnaître et condamner ses responsabilités passées dans ces domaines. Les positions prises par Hollande ne sont pas très différentes que celles de Sarkozy : les pas effectués sont tellement ambigus, peu clairs qu'ils ne sont pas audibles (17 octobre, colonialisme, 8 Mai 1945, Maurice Audin…)

• Fin de la Françafrique, et des interventions colonialistes : Mali, Centrafrique, Congo,…

• Nécessité d'accès aux archives…

Sujets à développer

Illustration choisie par le webmestre

Illustration choisie par le webmestre

Partager cet article

Commenter cet article