Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Réviser les Statuts pour revitaliser le MRAP (Paris 5ème-13ème)

26 Octobre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #MRAP expressions plurielles

Réviser les Statuts pour revitaliser le MRAP

Exposé des motifs

Certes les problèmes du MRAP ne sont pas uniquement liés aux statuts mais ceux-ci nous apparaissent comme un verrou pour le débat démocratique et le renouvellement de la direction

Alors que mot d’ordre pour l’adoption de la révision des Statuts et Règlement intérieur en octobre 2011 était « Remettre les Comités locaux au coeur de l’action du Mouvement », force est de constater que trois ans après le Mouvement est toujours dirigé par les mêmes personnes..

En réalité, les statuts actuels ne favorisent ni une plus large participation des Comités locaux à la réflexion, ni une saine rotation de leurs représentants au sein du Conseil national, ni un renouvellement périodique et régulier à la tête du Mouvement.

Actuellement, la préoccupation principale lors de la préparation du Congrès semble bien être la constitution du Bureau exécutif sur la base de la liste annoncée préalablement des membres du Conseil national plutôt que l’élaboration et la discussion collective d’une orientation.

À cet égard, le courrier envoyé par la Direction le 24 juin dernier illustre parfaitement cette analyse « la liste des candidats (17) arrivent accompagné du projet d’orientation », autrement dit, le projet accompagne les candidats et cela juste un peu plus d’un mois avant le Congrès. C’est une sorte de paquet bloqué qui est proposé et qui est à prendre ou à laisser en l’état car il est pratiquement impossible de proposer et de faire adopter des amendements.

Dans les faits, les comités et fédérations sont invités trois mois avant la tenue du Congrès à présenter leurs représentants au Conseil national. Cette désignation est faite sur la confiance, quelquefois sur l’orientation mais en tout état de cause les comités ne savent pas si leur représentant intégrera une liste qui sera candidate à l’élection au Bureau exécutif, ni le programme d’orientation que cette liste soumettra au vote.

Cela doit impérativement être revu car nos Statuts n’assurent pas le débat transparent et démocratique sur le programme d’orientation que le Congrès est censé adopter, ni sur le rôle que le MRAP devrait jouer dans le débat national sur la lutte contre le racisme, ni sur les propositions que le MRAP devrait porter au sein de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH). Le Mouvement vit ainsi dans un système fermé, qui cherche à se survivre plutôt qu’à ouvrir et construite l’avenir.

Il faut rompre avec ce système pervers, dangereux et sectaire. En même temps, il faut réfléchir :

• à une manière différente de participer aux travaux du Conseil national ;

• à une manière différente de participer à l’élaboration du programme d’orientation ;

• à une composition plus restreinte du Bureau exécutif qui reflète d’avantage les activités réelles déployées au siège national et à de nouvelles règles régissant l’élection des membres de cet organe, ainsi que le nombre de mandats que ses membres peuvent exercer ;

• au mode d’élection de la Co-présidence.

MOTION

L’Assemblée générale du MRAP, réunie en Congrès, décide que le Conseil National doit se doter d’une Commission pour la révision des Statuts et Règlement intérieur du Mouvement qui présentera le projet de révision et les éventuels amendements lors de la prochaine Assemblée générale annuelle.

Réviser les Statuts pour revitaliser le MRAP (Paris 5ème-13ème)

Partager cet article

Commenter cet article