Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Viktor Orban, notre meilleur ennemi (Boris Mabillard)

2 Octobre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Europe, #Hongrie, #Réfugiés et droit d'asile, #Étrangers et immigrés

Le président hongrois soulève l’opprobre, mais est un ennemi bien utile. Une cible opportune qui permet aux Européens de fermer les yeux sur leurs propres contradictions et de modérer en façade les positions les plus radicales

Face aux provocations de Viktor Orban, l’Europe se récrie comme de bien entendu. Elle a raison de défendre ses principes contre les attaques insidieuses du premier ministre hongrois, qui n’a de cesse de jouer avec les limites de ce qui est acceptable au sein de l’Union européenne. Quand il frôle l’irrémédiable, par exemple lorsqu’il propose de rétablir la peine de mort, et que les Européens donnent de la voix, pas grave, il fait marche arrière pour se tenir juste en retrait de la ligne rouge. Cependant, son projet avance pied à pied. Viktor Orban progresse à contresens. Malgré les remontrances européennes, malgré ses reculades, malgré l’opprobre général, lui et les idées qu’il défend font florès. En Hongrie et au-delà. Non seulement les critiques semblent inopérantes, mais en plus elles renforcent le dirigeant, qui se complaît dans une position de victime. Pire, en accablant le pouvoir à Budapest, les Européens ferment les yeux sur leurs propres contradictions. Quelle cible opportune! Viktor Orban est un ennemi bien utile, car en comparaison de son outrance, les positions les plus radicales paraissent modérées.

Lire la suite :

Partager cet article

Commenter cet article