Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Alaa Tartir: Israël, l’Etat islamique et les attentats de Paris

27 Novembre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine, #Israël et le sionisme, #Questions internationales, #Proche et Moyen-Orient

Par Alaa Tartir, 24 Novembre 2015

La récente série d’attentats terroristes qui a frappé le monde a donné à Israël l’occasion de montrer ses capacités militaires et en matière de renseignement, et de sévir encore plus contre les Palestiniens.

Pendant que le monde entier pleurait les victimes des attentats terroristes de Paris, de Beyrouth, du désert du Sinaï en Egypte et d’ailleurs, Israël était préoccupé par une autre question : comment tirer le meilleur parti de ces attentats aux niveaux local, régional et mondial. Permettez-moi de vous expliquer ce que je veux dire.

Au niveau mondial, Israël a utilisé les attentats de la semaine dernière pour montrer sa supériorité dans le domaine du renseignement. Le renseignement israélien aurait prévenu les Etats-Unis et le Royaume-Uni que ces attentats pouvaient se produire, comme le disent des quotidiens israéliens de gauche comme de droite.

Il ne s’agit pas seulement d’une question liée à la sécurité, mais aussi d’une stratégie marketing et d’un outil de promotion qui visent à renforcer le rôle d’Israël sur le terrain de la lutte contre le terrorisme. Quand des pays arabes ont affirmé avoir envoyé des informations à la France, le correspondant de Haaretz a dit que « l’Occident ne fait pas confiance aux services de renseignements arabes… les services de renseignements occidentaux se méfient des liens entre les régimes arabes et les organisations terroristes. »

Israël, quatrième exportateur mondial d’armes avec le taux le plus élevé d’exportations d’armes par habitant, a aussi utilisé les attentats terroristes pour étaler ses technologies militaires et dans le domaine de la surveillance. Beaucoup de ces armes et de ces technologies sont testées sur les Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza avant d’être exportées. Au fil des ans, Israël a pu tester des stratégies, des technologies, des équipements militaires et même des armes interdites par le droit international en toute impunité.

Article complet

Partager cet article

Commenter cet article