Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

La guerre des identités (Ernesto LACLAU)

20 Novembre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Questions internationales

Grand inspirateur des stratégies politiques des gauches latinoaméricaines et aujourd’hui de Podemos en Espagne, Ernesto Laclau analyse dans ce livre les conséquences d’un prodigieux basculement politique initié dans les années 1990. Entre la fin du XVIIIe et la fin du XXe siècle, l’objectif premier de la lutte politique est resté celui de la libération : peuples, classes ou individus, tous les sujets de l’action politique n’aspiraient qu’à s’émanciper. Cette visée de la libération affirmait en même temps le principe de l’égalité de tous les êtres humains, dessinant ainsi la figure de l’universalisme : dans les « jeux de langage » de la politique moderne, l’égalité l’emportait sur les différences. Or, miné par ses contradictions internes, ce discours de l’émancipation s’est décomposé : la guerre des identités – de genre, d’origine, ou de culture – a pris le pas sur la lutte pour l’égalité. Partout, c’est la revendication de l’identité culturelle qui s’est affirmée et l’a emporté sur l’idéal d’égalité.
Pour comprendre ce qui se joue désormais à l’échelle planétaire, pour définir de nouveaux objectifs politiques prenant le relais de la tradition de la gauche, c’est l’ensemble des catégories centrales du discours politique hérité – la libération, l’universalisme, le particularisme, le pouvoir, l’idéologie, etc. – qu’il importe de soumettre à un examen critique. C’est ce à quoi s’emploie, avec une rare rigueur, cet ouvrage qui rassemble les éléments d’une théorie générale du politique organisée à partir du concept central d’hégémonie.

Notice d'éditeur

 La guerre des identités (Ernesto LACLAU)

Partager cet article

Commenter cet article