Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (14/29)

9 Décembre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Internet, #Antisémitisme et négationnisme

Le procès pour antisémitisme et/ou négationnisme fait à des militants BDS de Montpellier amène à poser la question de l'existence sur la toile de contenus de même qualification, et de la réponse qui lui apportée par les organisations antiracistes, puisqu'il semble que cette plainte soit une des très rares déposées par ces dernières dans ce domaine.

Nota : tous les sites mentionnés dans cette étude ne sont pas antisémites, mais il était important de savoir comment ils se situent par rapport à cette question, dès lors que certains des sujets qu'ils abordent ont un rapport avec les thèmes de la propagande antisémite.

Liste des articles

5 Les racistes « blancs » et/ou « indo-européens »

5.1 Sexe et racisme

5.2 Autres sites

5.2.1 BLH-land

Au départ, c'était un site anti-BHL. Il a évolué dans son contenu, il partage des auteures avec les sites précédents et développe des thèses partagées avec les nazis.

Les menus déroulants significatifs sont les suivants :

la Shoah :

Diffusion d'un texte en trois parties en ligne contestant la réalité du génocide perpétré par les nazis.

Thèses :

Les trois religions :

Spiritualité

Origine des civilisations néolithiques

Sur le discours d’Heinrich Himmler, le 18 février 1937

Le Reichsführer, qui par ailleurs fut un homme des plus estimables et admirables, fait plus loin dans son discours preuve d’une compréhension de la sexualité juvénile bien en avance sur son temps :

Doctrine éducationnelle du fascisme

Sexualité aryenne et sexualité afro-sémite (Carole Ravereaud). Cette étude réussit à être à la fois antisémite et islamophobe, avec des explications racialistes :

Car ce n’est pas un hasard si les Pères de l’Eglise les plus violent dans leurs diatribes gynophobes furent un juif – Paul de Tarse – et un métis nord-africain – Augustin d’Hippone . Les monothéismes abrahamiques sont le produit de mentalités ethno-anthropologiques qui ne se préoccupent pas de la jouissance et de l’orgasme de leurs partenaires féminines, ce qui démontre le caractère unilatéral de leur pauvre sexualité. De même que la gynophobie de ces religions sémitiques prouve l’infériorité du mâle juif, arabe ou noir qui a peur de sa femme, l’apologie ;de la chasteté faite par certains aryens ne montre que leur sémitisation mentale.

Sur le facisme

Sur les races

Un nouvel humanisme : le gynoïde du IIIème Reich.

Des liens vers ce site ont été notés sur 9 autres, dont 6 sont encore visibles.

Attaques à relents antisémites contre Manuel Valls

Attaques à relents antisémites contre Manuel Valls

Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (14/29)
Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (14/29)
Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (14/29)

5.2.2 « Le chemin sous les buis » Carnets païens.

On trouve sur ce site des prières aux dieux des panthéons d'Europe du Nord,

mais aussi un tag « juif » avec des articles sur :

La religion de l'holocauste (5 juillet 2013)

Un drôle de paroissien (5 juin 2013) (dénigrement de l'abbé Grégoire)

Et un tag « national socialiste » avec des articles tels que :

L'histoire se répéterait-elle (texte d'Hitler mis en ligne le 14 novembre 2013).

Plus récemment (3 septembre 2015), un article précise :

Aujourd’hui, colonisée de l’intérieur par des peuples allogènes, notre civilisation est menacée de mort définitive au cours des vingt premières années du troisième millénaire. L’interrègne que nous vivons est donc actuellement la période la plus cruciale et la plus décisive depuis l’union des Cités grecques contre les Perses et les guerres puniques. Ou bien, les Européens s’unissent, se défendent, expulsent les colonisateurs, se libèrent de la tutelle américano-occientale, se régénèrent biologiquement et moralement et de ce fait retrouveront une souveraineté globale; ou bien leur civilisation disparaîtra définitivement : l’interrègne accouchera du Quatrième Age de la civilisation européenne ou de sa mort pure et simple.

Les connexions entre néo-païens et racialistes indo-européens ont déjà été étudiées sur ce blog1.

Ce site est référencé plus de 20 autres, le plus souvent identitaires. Il en référence plus d'une centaine d'autres, beaucoup d'extrême-droite (identitaires, Terre et Peuple) ou consacrés au néo-paganisme.

Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (14/29)

5.2.3 European Wolf

Ce site, où le dernier billet assure la défense de Serge Ayoub, n'est plus mis à jour depuis janvier 2014.

A la une, un questionnaire pour les visiteurs :

De quelle mouvance êtes-vous le/la plus proche ?

  • Jeunesse nationaliste

  • GUD

  • IIIéme voie

  • Terre et peuple

  • L'oeuvre francaise

  • Front national

  • Bloc identitaire

  • MAS

Il défend les religions traditionnelles (païennes) de l'Europe, combat le monothéisme et l'islamisation.

Il traite du « judéo-christianisme », mais pas à la manière de Nadine Morano :

Dans presque toutes les langues d’Europe, le Samedi fait référence à une influence étrangère à nos racines polythéistes. Une influence énorme qui nous est venue avec l’arrivée du pire fléau culturel qu’aient connus nos ancêtres païens: le judéo-christianisme. En effet ce dernier introduisit au début, l’idée que le Samedi était le 7è jour de la semaine, le Shabbat de la religion juive. C’est le jour de repos du dieu des Juifs après qu’il ait soit disant créé le monde en 6 jours. Mais le judéo-christianisme changea rapidement de stratégie lorsqu’il s’implanta de manière durable en Europe1 et devint le christianisme catholique. Il usurpa encore une fois une tradition païenne en déplaçant le jour de repos du « seigneur », le shabbat des juifs, vers le dimanche des païens, le jour du soleil. Cependant, la notion juive liée au Samedi se conserva dans la plupart des langues européennes, favorisant ainsi la perte presque totale du sens originel de ce jour de la semaine pour nos ancêtres païens. Voyons quelques étymologies du Samedi:- Samstag en allemand remonte au grec sambatton-sabbaton, qui lui-même vient de l’hébreu Šabbatai, le jour du Shabbat juif. Il en va de même pour les termes français « samedi », espagnol « sábado », italien « sabato », roumain « sâmbătă », russe « суббота », etc…

Des liens vers ce site ont été notés sur 8 autres, dont 4 liés à « Terre et peuple » et un néo-paien : « Le chemin sous les buis ».

Il référence lui-même une trentaine de sites, surtout d'extrême-droite ou néo-païens.

1 En réalité, le dimanche a été choisi par les premiers chrétiens parce que c'était le jour de la résurrection de Jésus et aussi probablement pour se démarquer des juifs qui observaient le Sabbat.

Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (14/29)

Partager cet article

Commenter cet article