Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (23/29)

30 Décembre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Antisémitisme et négationnisme, #Internet

But de l'étude :

Le procès pour antisémitisme et/ou négationnisme fait à des militants BDS de Montpellier amène à poser la question de l'existence sur la toile de contenus de même qualification, et de la réponse qui lui apportée par les organisations antiracistes, puisqu'il semble que cette plainte soit une des très rares déposées par ces dernières dans ce domaine.

Nota : tous les sites mentionnés dans cette étude ne sont pas antisémites, mais il était important de savoir comment ils se situent par rapport à cette question, dès lors que certains des sujets qu'ils abordent ont un rapport avec les thèmes de la propagande antisémite.

Plan de l'étude et liste des articles parus

7.9 Les « rouges-bruns »

7.10 Les autres organisations

Le classement des sites dans la base de données a été effectué en retenant les catégories suivantes.

Catégories et nombre total

Principales subdivisions selon les organisations

Nombre de sites « actifs »

Extrême-droite (6851)

Carl Lang, Parti de la France

24

 

Dieudonné

3

 

Philippe de Villiers

18

 

NDP

14

 

Renouveau français

4

 

« Rouge-bruns »

16

 

Pierre Sidos

13

 

Soral

21

Extrême-droite catholique (103)

 

 

Front national (219)

 

 

Identitaires (146)

Terre et peuple

9

Royalistes (107)

 

 

Il a fallu faire des choix : ainsi la NDP a été classée dans la catégorie « extrême-droite », et « Terre et Peuple » avec les identitaires. Ce n'est pas faux, mais la NDP développe des thématiques plus proches de celles des identitaires que de celles des « nationaux-catholiques2 » et Pierre Vial milite dans les deux organisations.

Il n'a pas été fait de distinction, au sein de la mouvance identitaire, entre les partisans du « Bloc » de Fabrice Robert, ceux qui s'en sont éloignés (Réseau identité), les groupes et individus isolés.

Il n'a pas non plus été fait de distinction, parmi les mouvements royalistes, entre les partisans de tel ou tel prétendant.

Le FN « mariniste » cherche à se donner une image publique exempte de tout antisémitisme, ce qui n'exclut pas la présence éventuelle de propos antisémites sur les blogs, pages Facebook de tel ou candidat ou responsable3.

Le mouvement royaliste (« Action française ») a dès son origine et pendant longtemps, fait la promotion d'un « antisémitisme d'État », visant à faire des juifs des citoyens de seconde zone et dénonçant la main-mise de ceux-ci sur la République. Une première analyse du site le plus référencé n'a pas montré de contenus antisémites apparents.

Quant au « identitaires », ils sont accusés par une partie de l'extrême-droite d'avoir pactisé avec « l'ennemi », au point que certains ont parlé du « Bloch identitaire ». Il faut également signaler que des groupes sionistes extrémistes ont délivré des « certificats de respectabilité » aux militants du « bloc4 »

1 La différence avec le total des sites d'organisations s'explique par le très grand nombre de sites d'individualités, souvent d'inspiration décliniste, souvent islamophobe, parfois antisémite.

2 Parti de la France, Renouveau français, Sidos.

Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (23/29)

Partager cet article

Commenter cet article