Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Communiqué du CCIF- Saccage de la mosquée d'Ajaccio

26 Décembre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

Communiqué du CCIF- Saccage de la mosquée d'Ajaccio

C’est avec effroi et consternation que le CCIF a pris connaissance des actes odieux perpétrés le 25 décembre au soir à Ajaccio. Une salle de prière a été saccagée, des Corans ont été brûlés et les fidèles sont sous le choc.

Le CCIF prend acte des condamnations du Premier ministre et du nouveau Président de l’Assemblée de Corse Jean Guy Talamoni qui a qualifié cet acte “raciste" comme n'ayant "pas sa place en Corse”.

Le CCIF déplore cependant qu'aucune enquête n'ait encore été annoncée pour retrouver et juger les responsables de cette agression.

Si aucune enquête n'était diligentée, cela équivaudrait à un blanc seing accordé à ce qui ressemble à une vendetta et serait un signal profondément hostile envers les citoyens français de confession musulmane qui ne demandent qu’à vivre en paix.

Il serait par conséquent incompréhensible que la République puisse tolérer que de tels actes ne soient punis alors même que la communauté musulmane est depuis trop longtemps déjà exposée aux discours stigmatisants et racistes.

S'il faut condamner sans équivoque l’agression des pompiers et des fonctionnaires de police ayant eu lieu la veille, il faut également dénoncer ceux qui voudraient y trouver ici une quelconque justification de l'attaque du lieu de culte.

Le CCIF demande à ce que cesse cette stigmatisation permanente des musulmans, cette volonté et obsession qu’ont certains à en faire les bouc-émissaires idéaux pour n'importe lequel des problèmes rencontrés par notre pays à un moment où l’unité et la cohésion nationale doivent primer.

Le CCIF plaide pour la mise en place et le développement de bonnes pratiques au sein des territoires afin de créer du lien entre les différentes populations et il appartient au gouvernement d’impulser cette dynamique positive qui permettra à chacun de trouver sa place au sein de la République.

Partager cet article

Commenter cet article