Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Pourquoi les Américains sont éternellement « pris au dépourvu » au Proche-Orient ( Tom Engelhardt)

2 Décembre 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Proche et Moyen-Orient, #Asie et Océanie, #Afghanistan, #États-Unis

La communauté américaine du renseignement, sans égal au monde, brasse des fleuves d’informations. Pourtant la montagne accouche d’une souris, tant les responsables militaires et politiques ne cessent de se déclarer pris au dépourvu par les événements, notamment au Proche-Orient. L’État sécuritaire et les militaires auraient-ils fini par créer une machine à brouillard géant ?

Conclusion de l'article :

J’ai un soupçon : on pourrait très bien se débarrasser de la majorité des 17 agences et organisations de renseignement et jeter à la poubelle la plus grande partie des informations secrètes ou classifiées qui irriguent le cœur de l’État sécuritaire. On pourrait ensuite lâcher un petit groupe d’analystes à l’esprit critique et indépendant sur des sources ouvertes, et on obtiendrait vraisemblablement des analyses beaucoup plus intelligentes, plus applicables et plus inventives de notre situation générale, de nos guerres et de notre futur incertain. La preuve en est largement faite : ces dernières années, et pour un coût approchant 750 milliards de dollars, l’État sécuritaire et les militaires semblent avoir créé un système de non-renseignement. Bienvenue dans l’ère du brouillard généralisé.

 

Partager cet article

Commenter cet article