Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (28/29)

9 Janvier 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Antisémitisme et négationnisme, #Internet

But de l'étude :

Le procès pour antisémitisme et/ou négationnisme fait à des militants BDS de Montpellier amène à poser la question de l'existence sur la toile de contenus de même qualification, et de la réponse qui lui apportée par les organisations antiracistes, puisqu'il semble que cette plainte soit une des très rares déposées par ces dernières dans ce domaine.

Nota : tous les sites mentionnés dans cette étude ne sont pas antisémites, mais il était important de savoir comment ils se situent par rapport à cette question, dès lors que certains des sujets qu'ils abordent ont un rapport avec les thèmes de la propagande antisémite.

Plan de l'étude et liste des articles parus

12 Et la Palestine ?

Certains soutiennent que défendre la cause palestinienne serait motivé par ou conduirait à l'antisémitisme.

Nous avons déjà abordé la question des anti-impérialistes et antisionistes « à revoir ». On peut mener une enquête plus fine et examiner :

tous les sites classés antisionistes « à revoir »

qui référence les sites de solidarité avec la Palestine (les liens vers ces sites ont été systématiquement notés).

12.1 Les antisionistes « à revoir » ASAR

Les sites qui traitent de la question palestinienne peuvent être classés dans plusieurs catégories et sous-catégories :

Questions internationales Palestine

Solidarité internationale Palestine

ASAR

Antisémites dès lors que la défense des droits des Palestiniens n'est qu'un prétexte. Ces sites peuvent tout aussi bien se déclarer anticapitalistes ou anti-marxistes (ou les deux à la fois).

Le classement dans la catégorie « ASAR » est classement intermédiaire, susceptible d'évoluer à la suite d'une analyse plus détaillée, y compris des non-dits et des sous-entendus.

Le site de Silvia Cattori a déjà été présenté. 28 URL ont été notés, dont 10 vers des sites actifs, 15 vers des sites en sommeil, 2 vers des sites dans une autre langue.

Il faut signaler trois sites se réclamant du judaïsme, dénonçant le sionisme comme une hérésie impie (Neturei Karta par exemple). Il est difficile de les dénoncer comme antisémites, mais on peut leur reprocher surtout de ne pas toujours être regardants sur leurs fréquentations.

Trois sites sont présentés :

12.1.1 Jacob Cohen

Il considère Alain Soral et Dieudonné comme des « résistants au système » et je apporte la caution d'un auteur fier de ses origines juives.

Il dénonce le nouveau « suprémacisme juif » dans des termes que ne renieraient pas nombre d'antisémites :

L’idéal d’Attali serait quasiment près d’être atteint : un gouvernement mondial dont la capitale serait à Jérusalem. Grâce à ses dizaines de milliers de Sayanim implantés aux plus hauts niveaux et dans les secteurs clé de la plupart des États, Israël peut plus ou moins contrôler la politique des pays occidentaux. Jamais dans l’histoire de l’humanité un pays de taille modeste n’était arrivé à étendre ainsi son influence.

Le basculement s’est fait autour de la guerre de juin 1967. Les nations arabes, qui sortaient du colonialisme, ont été laminées par une nouvelle puissance militaire stupéfiante. Israël a conquis des territoires énormes. Un nouvel empire était né. Avec cette incroyable manipulation universelle qui a fait passer Israël pour la victime et permis de resserrer les liens avec la diaspora. Le sionisme venait de réussir la vampirisation des communautés juives de par le monde. Jusqu’alors, l’idéologie sioniste ne fascinait pas les masses juives. Désormais, il y aura une force de frappe judéo-sioniste de par le monde d’une redoutable efficacité.

Israël est devenu intouchable. C’est le seul État au monde qui depuis plus de 60 ans viole impunément le droit international, occupe et annexe des territoires conquis par la force, se torche avec les résolutions internationales. Même les Etats-Unis arrêtent leurs agressions au bout de quelques années.

Depuis cette époque, le monde juif a imposé la religion de la Shoah. Journée internationale. Visites obligées des sites. Constructions de mémoriaux. Enseignement de la Shoah jusqu’en Afrique et en Chine. Lois mémorielles. Harcèlements, diabolisations et condamnations des « contestataires ».

Les élites juives ont connu une transformation radicale. Connues de tous temps pour porter les valeurs de progrès et de l’humanisme ; toujours mêlées à toutes les révolutions politiques, sociales, culturelles et philosophiques qui ont ébranlé le monde. Aujourd’hui elles sont du côté du pouvoir, du pouvoir le plus réactionnaire et impérial comme aux États-Unis (11 septembre, Irak, Iran, etc.). La France n’échappe pas à la règle.

Son blog est référencé par « Égalité et réconciliation » et par un site antisémite.

Il faut noter que Jacob Cohen est un conférencier habituel de « Égalité et réconciliation » et qu'il a aussi été invité par la librairie « Résistances », liée à Europalestine1.

1 http://www.politis.fr/la-ligue-de-defense-juive-continue,19031.html

 

Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (28/29)
Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (28/29)

12.1.2 Palestine Solidarité

Ce site n'a aucun rapport avec l'AFPS, (Association France-Palestine Solidarité).

Le classement du site dans cette catégorie, et non dans la catégorie « solidarité internationale » a été motivé par la présence de certains auteurs invités et de certains liens.

Auteurs invités :

Silvia Cattori (cf. supra)

Alexandre Latsa1

Luc Michel2

Liens :

Les sites des auteurs précédents :

Les agences de presse officielles iranienne et syrienne.

Mais il y aussi des liens vers les principales associations de soutien à la Palestine, les mouvements israéliens de défense des droits des Palestiniens, les mouvements de défense des droits de l'homme et de lutte contre le racisme (Amnesty, la LDH), un site consacré à la lutte contre le négationnisme3.

La présence dans la liste de liens n'est pas a priori une présomption d'antisémitisme. Mais sa composition dénote un manque de discernement dans le choix des références, des plus estimables aux plus contestables.

Des liens vers ce site ont été notés sur celui de Blanrue, un site antisémite, deux sites ASAR et un site AIAR.

12.1.3 Soutien Palestine

C'est le site du « collectif Cheikh Yassine », du nom du fondateur et dirigeant du Hamas palestinien Ahmed Yassine, assassiné par l'armée israélienne en 2004.

Il est référencé par deux sites antisémites figurant dans la base de données.

1http://www.lefigaro.fr/international/2012/02/26/01003-20120226ARTFIG00168-un-francais-prend-fait-et-cause-pour-poutine.php

Bien entendu, le fait de défendre la politique de Poutine ne fait pas un antisémite, mais il oblige à examiner attentivement les arguments présentés.

Comment lutter contre l'antisémitisme sur Internet ? (28/29)

12.1.4 Synthèse ASAR

Il faut se garder de toute généralisation hâtive, l'analyse des liens entrants et sortants doit systématiquement être contextualisée.

Il faut également savoir que le principal site antisémite offrant des liens vers ces sites est « La paille et la poutre », dont l'accès est aujourd'hui réservé aux internautes autorisés.

Il a été analysé et classé en 2010. Son orientation actuelle et les liens encore proposés sont des hypothèses. Il référençais 206 sites en 2010.

12.2 Les sites de solidarité avec la Palestine.

24 sites français sont présents dans la base de données parce qu'ils ont été référencés par d'autres sites. On est très loin du nombre de sites d'organisations de solidarité.

Ils l'ont été à cause de 62 liens entrants (sur un total de 13 000 liens notés vers des sites actifs). Si on retire de ces 62 liens, les 12 provenant de « la paille et la poutre », dont on ne sait pas s'ils sont encore présents, et les 14 provenant de « Palestine solidarité », qui référence du meilleur au pire, il reste des liens provenant de sites :

anti-impérialistes « à revoir » : 6

antisémites : 5

anti-sionistes « à revoir » : 15

conspirationnistes : 1

rouges-bruns : 2

Soral : 1

Islamistes :

négationniste : 1

Ce qui est infime et ne permet pas d'affirmer une connexion entre antisémitisme et défense des droits des Palestiniens.

Partager cet article

Commenter cet article