Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

J'étais face à Finkielkraut dans "DPDA" : les vaines polémiques ont occulté mon propos ( Wiam Berhouma)

29 Janvier 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Racisme, #Islamophobie

Extrait :

Le point commun de ses déclarations ? Le racisme

 

La liste des propos nauséabonds s'est allongée au fil des années. En 2006, lors d'une table-ronde du CRIF, Alain Finkielkraut évoque un "lien visible entre Islam et violence" dans notre pays. Étrange donc que les 5 à 7 millions de musulmans vivant en France n'aient pas encore de casier judiciaire !

 

En 2014, se lâchant sur les musulmans, il déclarera que "la majorité des antisémites sont musulmans". Sur quoi s'appuie-t-il pour sortir de telles inepties si ce n'est sur ses préjugés et son idéologie mortifère ?

 

Il continuera en 2015, en expliquant que le djihad au sens de "combat armé pour la défense et l'expansion de l'Islam" est "une obligation léguée par Mahomet à tous les musulmans".

 

On pourrait citer bien d'autres propos. Leur point commun ? Ils sont souvent racistes, complètement hors-sol et créent de la défiance à l'égard d'une partie de la population. Surtout, leurs auteurs ont généralement carte blanche – même sur les chaînes publiques – pour exprimer ces idées et ce, sans que le format ni la ligne éditoriale ne permettent une vraie contradiction. C'est en ce sens que j'ai également interpellé David Pujadas. Plus que jamais, les médias ont un rôle à jouer dans l’apaisement des tensions sociales et politiques auxquelles nous faisons face.

 

Lorsque je vois qu’une intervention de quelques minutes a créé autant de tumulte et déchaîné autant de passions, je me dis qu’il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir et de défis à relever. Je compte bien y prendre ma part… toujours avec le sourire.

Partager cet article

Commenter cet article