Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Duflot et Vichy : quand le "point Godwin" sert à fuir le débat

9 Février 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Droit de la nationalité, #"Gauche" décomplexée

En évoquant le régime de Vichy à propos de la déchéance de la nationalité, Cécile Duflot a transgressé un interdit qui se justifie pourtant moins que jamais. Et la réprobation qu’elle a subie est tout à fait significative.

Vendredi dernier à l’Assemblée, lors de sa longue intervention sur la déchéance de nationalité, Cécile Duflot s’est risquée à un rappel sur l’utilisation de celle-ci durant l’Occupation :

« (…) le dernier régime à l’avoir massivement utilisée fut le régime de Vichy. Il ne s’agit pas ici de faire des parallèles hasardeux ; il s’agit ici – que ça vous plaise ou non – de rappeler un traumatisme, un traumatisme de notre histoire, né dans un parlement, composé de parlementaires français ».

Immanquablement, la députée écologiste a subi une vague de réactions indignées sur cet indigne parallèle, par exemple qualifié de « scandaleux »par François de Rugy (ex-EE-LV désormais président de Ecologistes !) qui a exigé d’elle des excuses tandis que la ministre de la Santé Marisol Touraine jugeait ces propos « incompréhensibles » et « inacceptables ». La principale remontrance est venue de Manuel Valls, qui lui a enjoint « de ne pas associer la démarche et la volonté du gouvernement et de quiconque de cette Assemblée avec cette période que chacun d’entre nous ne peut pas supporter ». Quand l’ex-ministre a maintenu ses propos, accusant – à juste titre – le premier ministre de les avoir falsifiés, le philosophe de combat Bernard Henri-Lévy a estimé qu’elle « s’enferrait » et « se déshonorait ».

Godwin, un point trop loin

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article