Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le monde d'Allah et les âmes violeuses, retour sur un dangereux fantasme

29 Février 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

Pourquoi, en tant qu'antiracistes, réagir à la tribune spécifique de Kamel Daoud, parmi les mille qui ont pointé les viols et les agressions sexuelles commises à Cologne le soir du Jour de l'An, les décrivant comme relevant de comportements purement liés à l'origine et à la culture "arabo-musulmane" ?

Essentiellement, parce que, comme tous les antiracistes, la réaction de Kamel Daoud nous a sommés de nous taire, sous peine d'être assimilés aux partisans de la réaction la plus crasse et d'être accusés de soutenir les intégristes qui le menacent. Essentiellement, parce que Kamel Daoud, a prétendu être contraint à se retirer du journalisme, suite aux quelques réponses à ses thèses qui constitueraient une attaque inqualifiable et insupportable.

Dans ce cas, nous n'avons plus qu'à parler, car ne pas prendre ce droit, serait donner raison à celles et ceux qui entendent aujourd'hui exprimer leur essentialisme racisant et qui d'ailleurs l'expriment sans réserve, dans les médias les plus connus, mais voudraient que les antiracistes, non contents d'être minoritaires, en sus, se terrent dans le silence.

Dans ce cas nous devons parler, car les enjeux ne sont pas cantonnés à un débat idéologique abstrait. Ce dont il s'agit , ce n'est pas d'"âmes", comme le dit Kamel Daoud, mais d'humains persécutés, noyés, refoulés, et d'humaines, agressées, violées, que nul ne peut utiliser pour discriminer encore les premiers.

Si vraiment, c'est la culture d'origine, « arabo-musulmane » qui a déterminé les actes des violeurs de Cologne, alors c'est une très bonne nouvelle. Car, de fait, il y a donc en Europe, des millions d'hommes issus à des degrés divers de cette culture et qui ne violent pas. Et en toute logique, partant du présupposé selon lequel leur culture d'origine est l'explication pleine et entière de leurs actes, cela signifie que cette culture majoritairement ne produit pas de culture du viol.

Dans ce sens là, l'affirmation ci-dessus paraît complètement absurde, tirée par les cheveux , produit d'un syllogisme idiot, fondé sur un postulat faux.

C'est effectivement le cas, exactement comme l'affirmation inverse selon laquelle c’est cette culture d'origine qui est responsable de leurs actes.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article