Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

« Légitime défonce » : quand une maire poursuit des militantes féministes anti-racistes (Jérôme Martin)

7 Mars 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie, #"Gauche" décomplexée

Attaqués en justice pour avoir dénoncé l’annulation par la maire du 20ème arrondissement Frédérique Calandra d’un évènement où était invitée Rokhaya Diallo le 3 mars 2015, les membres du collectif Les mots sont importants et Le 8 mars pour toutes, ont décidé d’organiser une riposte « légitime défonce » ce vendredi 4 mars à Paris. Une réunion publique, prémisse d’une campagne de mobilisation citoyenne à venir pour le retrait de cette plainte illégitime.

Lors de la réunion de soutien aux militantes féministes anti-racistes, poursuivies pour diffamation par la maire du vingtième arrondissement, il est clairement établi que l’islamophobie est un des éléments centraux des plaintes qu’elle a déposées. Une bonne raison pour exiger leur retrait.

Rappel des faits. A l’occasion de la journée internationale du droit des femmes , devaient se tenir le 3 mars 2015 à la mairie du vingtième arrondissement trois projections-débats autour de deux films consacrés à la sociologue et militante féministe Christine Delphy. L’un de ces débats fut interdit par Frédérique Calandra, au motif que devait y participer Rokhaya Diallo. L’événement s’est donc tenu ailleurs.

Que reproche l’élue à la journaliste et militante ? D’avoir critiqué Charlie Hebdo, de s’opposer à la stigmatisation des femmes voilées, de défendre un féminisme qui n’exclut pas ces dernières, d’avoir des « affinités » avec Tariq Ramadan, et... de soutenir Oussama Ben Laden ! C’est bien connu, s’opposer à la discrimination contre les femmes portant le voile, refuser la curée générale contre Ramadan, c’est forcément être complice du terrorisme. Sur le féminisme, les propos de l’élue sont clairs : « le point de vue de Rokhaya Diallo ne peut pas représenter le féminisme. Elle est faite pour le féminisme comme moi pour être archevêque. » ; « Si on peut voiler quelqu’un en raison de son origine, pourquoi ne pas l’exciser ? Ceux qui voilent les femmes le font parce qu’elles sont impures par nature… Vous vous rendez compte ?! »

Frédérique Calandra : « si un jour Mme Diallo veut débattre, pas de problème, je la défoncerai ! »

lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article