Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Les petits web soldats du FN (Véronique Groussard)

10 Avril 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Internet

Article intéressant, mais avec un contresens magistral à propos des "Indigènes de la République"

Plus jeunes, plus mobilisés, plus nombreux, les sympathisants frontistes, persuadés qu'ils n'ont rien à attendre des medias traditionnels, agitent les réseaux sociaux mieux que tous les autres. Une gigantesque force de frappe sur laquelle compte Marine Le Pen pour la présidentielle

"Bienvenue dans mon bureau !" Il est midi, ce 26 février. Marine Le Pen accueille ses fans Facebook qui la découvrent tout sourire sur leur écran, prête à répondre à leurs questions. Cet exercice - en direct - est une première pour un personnage politique. La session balbutie, la patronne du FN bafouille, ce n'est pas son genre, mais l'effet de proximité n'en est que meilleur. Cadrée serrée devant sa bibliothèque, sous une photo de chaton, elle paraît bien moins guindée qu'à la télé, moins sur la défensive aussi.

Martine Aubry ? "J'oublie pas que c'est la dame de l'aide médicale d'Etat." Xavier Bertrand, son rival aux régionales ? "Le créateur de cette horreur économique qu'est le RSI [régime social des indépendants, NDLR]." La jungle de Calais ? Il "faut la fermer et renvoyer l'ensemble de ces clandestins dans leur pays d'origine". La loi El Khomri ? Son ouverture aux "revendications communautaristes […] va permettre aux fondamentalistes de tout poil d'effectuer une pression extrêmement dure sur les chefs d'entreprise" !

Mais voilà que l'internaute Vladimir-de-Paris la fait basculer dans un autre registre. A-t-elle "des moments de découragement" s'inquiète-t-il ? Ah, Vladimir… Non, Marine Le Pen n'est pas une "sur-femme", bien sûr qu'elle est "blessée" car avec le FN, "tout est permis […] on voit bien qu'il y a une traque". Complice, rictus carnassier, elle saisit "Survivre : comment vaincre en milieu hostile", et plaisante : "Je suis en train d'écrire un chapitre : comment survivre dans l'opposition, dans la vie politique française."

(..)

 

Partager cet article

Commenter cet article