Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Instrumentalisation abjecte et schizophrénie (AFPS)

13 Mai 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine, #Mémoire Seconde guerre mondiale

Instrumentalisation abjecte et schizophrénie (AFPS)

La mémoire des femmes et des hommes qui ont arraché à la déportation et à la mort les enfants juifs pendant l’occupation doit être préservée, transmise et rester vivante dans les nouvelles générations. Elle est le témoignage d’une exigence absolue d’humanité face à la barbarie et constitue une manifestation exemplaire de courage et de détermination face à des lois injustes.

Nous savons malheureusement l’instrumentalisation malsaine qui est faite de longue date de la Shoah et de la déportation par l’Etat d’Israël. La récente visite en Israël et dans les territoires palestiniens d’élus du « réseau villes et villages des Justes de France » dont Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Nice ou Evry en est un dernier exemple. Scandaleux d’un double point de vue moral et politique.

Voir des élus se plier au rituel de la plantation d’arbres du KKL (Fonds national juif) dont l’objet premier est de transformer le paysage en cherchant à en effacer les traces de toute mémoire palestinienne est un paradoxe scandaleux s’agissant de personnalités qui se revendiquent de la mémoire.

Les voir participer à un dîner - débat sur Jérusalem et critiquant le vote de la France à l’UNESCO qui appelait à la préservation du patrimoine palestinien est éminemment choquant.

Qu’ils aient accepté de visiter des colonies installées en territoire palestinien en violation du droit international et humanitaire revient à torpiller l’initiative de la diplomatie française et la conférence annoncée pour le 30 mai.

Enfin, que le maire d’Evry ou un de ses adjoints ait été membre de cette délégation, alors qu’un certain Manuel Valls est toujours conseiller municipal de cette ville, en dit long sur les contradictions et la conduite schizophrénique de la politique gouvernementale. Il ne manquait que les déclarations de Bernard Cazeneuve devant les amis du CRIF critiquant lui aussi ouvertement le vote de la France à l’UNESCO pour en donner toute la pitoyable mesure.

Nous ne sommes pas dupes et la force du droit comme la réalité des faits parlent d’elles-mêmes : Jérusalem Est n’est pas israélienne mais palestinienne, tout comme la Cisjordanie et Gaza. Les manœuvres pour faire passer le noir pour blanc n’y changeront rien, mais font reculer dangereusement les perspectives de paix.

Partager cet article

Commenter cet article