Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Kamel Daoud, le vrai disciple de BHL (Jacques-Marie Bourget)

28 Mai 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

Dans sa préface au livre d'Ahmed Bensaada sur l'écrivain algérien Kamel Daoud, notre chroniqueur Jacques Marie Bourget retrace le parcours étrange de cet intellectuel qui va de l'islamisme engagé aux coteries parisiennes les plus islamophobes

L’essai d’Ahmed Bensaada, « Kamel Daoud: Cologne, contre enquête », qui vient d’être publié en Algérie, est simplement remarquable. Il l’est par sa forme, un français clair, une rigueur du raisonnement et sa manière de consigner les preuves de chaque fait avancé. Par le fond, et le texte d’Ahmed Bensaada est une succession de lignes de survie, comme celles qu’on lance pour repêcher les migrants naufragés. Des phrases et des idées aussi nécessaires que l’eau bouillante de Pasteur ou les commentaires d’Aristote par Averroès. Et c’est la qualité de notre auteur, dans la vie physicien et utopiste, de faire valser les concepts avec la rigueur d’un cyclotron.

La haine de soi

Il est le premier à mettre à nu, comme une grenouille autopsiée, la vérité de ces intellectuels maghrébins qui, par un effet de balancier digne du pendule de Foucault, ont décidé de jouer les supplétifs des pires « penseurs » néoconservateurs français. Le noyau le plus agité de ces gens de plumes et d’écrans, aussi permanents que l’horloge parlante, occupe tout l’espace médiatique français… ça ne suffit pas. Dans leur croisade du choc des civilisations, il leur faut du renfort basané. C’est bien connu, le colon a toujours eu besoin de son bon nègre, de son indigène alibi. Y’a bon Banania.

lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article