Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

L’élite universitaire israélienne complice de l’oppression

9 Mai 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Israël et le sionisme

L’élite universitaire israélienne complice de l’oppression

L’élite universitaire israélienne est mobilisée pour le projet national, ce dont elle est bien récompensée par le régime. Lorsque ses membres crient au fascisme, il convient que cette critique s’applique aussi à cette élite.

Le professeur Nati Linial, du département d’informatique de l’Université Hébraïque, a reçu récemment le prestigieux prix Rothschild. Dans son discours de la cérémonie de remise du prix à la Knesset, Linial a choisi de parler du fascisme, plutôt que de sujets scientifiques. Le choix de s’attacher à la réalité politique est louable mais l’indifférence de l’intervenant pour des thèmes politiques plus fondamentaux mérite une revue critique.

Le fascisme – des provocations dans la rue et sur les réseaux sociaux, des actes de violence contre des militants (juifs) pour la paix et la chasse aux Palestiniens dans les rues – menace le bien-être de nombreuses bonnes personnes. Il convient tout à fait d’en parler à la Knesset. Il est néanmoins douteux que le fascisme soit la force motrice fondamentale derrière les procédés diaboliques visibles en Israël. L’État d’Israël repose sur une force militaire centrale, contrôlée par le gouvernement pour lui permettre d’atteindre ses objectifs. Depuis près de soixante dix ans, ces objectifs ont été déterminés sur la base de positions fondamentalement racistes, qui établissent une différence parmi les gens selon leur appartenance ethnique ou leur religion. La direction israélienne ne s’est pas opposée, au fil des générations, à l’usage de la force militaire ni à la perpétuation de crimes de guerre. Sa composante qui se donne des airs de colombes a aussi participé à tout cela. Par exemple, les plus graves violations par Israël des droits humains lors de la Nakba de 1948, le nettoyage ethnique du peuple palestinien, ont été conduites par des membres de l’élite laïque et (ostensiblement) socialiste, et certains de ces crimes n’ont été rendus publics que récemment. Les membres actuels de cette élite soutiennent aussi l’oppression militaire en expansion des Palestiniens et certains ont même débordé le Likoud sur sa droite.

lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article