Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

La Palestine sur la Place

14 Mai 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Solidarité en France, #Informations militantes

La Palestine sur la Place

#CINELUTTES* VOUS INVITE PLACE DE LA RÉPUBLIQUE
OCCUPÉE PAR LES
#NuitDebout
LE DIMANCHE 15 MAI DE 14h à 22h
POUR UNE PROGRAMMATION DE FILMS & DÉBATS :
"LA PALESTINE SUR LA PLACE"
À L'OCCASION DE LA COMMÉMORATION DE LA NAKBA PALESTINIENNE
(L'expulsion des Palestiniens en 1948 et la création de l'Etat d'Israël sur leur terre, le 15 Mai 1948)

Avec ARTISTS FOR PALESTINE
FESTIVAL CINÉ-PALESTINE
CINEMETEQUE
Campagne
#BDS & #PalestineToujoursDebout
Union d'Associations et Institutions Palestiniennes en France - Aljaliya
GUPS Union Générale des Étudiants Palestiniens
PALMED France
PYM France, Mouvement des Jeunes Palestiniens
& CEUX ET CELLES QUI VOUDRONT BIEN SE JOINDRE!!

https://www.facebook.com/cineluttes/photos/a.216641675384387.1073741828.214531362262085/217804528601435/?type=3&theater

14h
LA TERRE PARLE ARABE - un film doc de Maryse Gargour - 2007 - 61 mn
À la fin du 19e siècle, le Sionisme, un mouvement politique minoritaire, apparaît sur la scène internationale. Il reprend à son compte l'idée de créer un état juif quelque part dans le monde, de préférence en Palestine. Or, à cette époque et depuis des millénaires, "cette terre parle arabe", la Palestine est habitée par les Palestiniens. Comment les leaders sionistes vont-ils concilier leurs ambitions politiques avec la réalité palestinienne de la fin du 19e siècle ? La solution est prévue bien avant la déclaration Balfour de 1917. Les sionistes élaborent des plans, puis les mettent en œuvre en organisant le transfert des Palestiniens hors de leur terre. Tous les moyens seront utilisés, surtout la force.
Basé sur des citations de leaders sionistes, des archives audiovisuelles inédites, la presse de l’époque, des documents officiels, des interviews d’historiens et des témoignages de Palestiniens antérieurs à 1948, ce film jette une lumière crue sur une vérité brûlante, celle du nettoyage de la terre palestinienne par les sionistes.

15h RENCONTRE AVEC LES ASSOCIATIONS PALESTINIENNES Aljaliya Union d'Associations et Institutions Palestiniennes en France GUPS Union Générale des Étudiants Palestiniens PALMED France

ÇA SUFFIT, ON RENTRE : réfugiés palestiniens au Liban - un film doc de Chris Den Hond et Mireille Court - 2012 - 27 mn
Dix millions de Palestiniens. Presque cinq millions sont des réfugiés. Et la moitié vit toujours dans les camps. C'est au Liban que les réfugiés palestiniens survivent dans les pires conditions. Nous sommes allés dans les camps de Chatila, Borj Al Barajneh, Marelias, Nahr Al Bared, Badawi, Ain El Hilweh et Rachidiya. Partout la même pauvreté, la même surpopulation, les étroites ruelles, les fils électriques branchés les uns sur les autres, les ateliers pour les petits boulots... mais partout aussi la même volonté inébranlable de retourner dans leur pays, la Palestine.

17h GAZA-STROPHE, PALESTINE - un film doc de Samir Abdallah & Khérédine Mabrouk - 2011 - 60 mn
Deux militants du Centre Palestinien des Droits de l'Homme de Gaza, nous guident tout le long de l'étroite bande de Gaza, sur les traces des chars israéliens. Des dizaines de témoins de la guerre israélienne de 22 jours contre Gaza (27 décembre 2008 au 18 janvier 2009) témoignent devant la caméra. Leurs récits frappent par la précision des faits et nous font entrer dans le cauchemar palestinien. Ils sont complétés par des images, dont certaines sont insoutenables, tournées sous le feu de l'offensive israélienne par plusieurs cameramen palestiniens. Certaines sont insoutenables. Elles hantent les cauchemars de nos amis, et les notres aussi. Un documentaire qui raconte la tragédie palestinienne du point de vue de l'intérieur.

19h LES CHEBABS DE YARMOUK - un film doc de Axel Salvatori-Sinz - 2013 - 78 mn
Les jeunes de Yarmouk se connaissent depuis l’adolescence…
Dans le plus grand camp de réfugiés palestiniens du MoyenOrient, créé en Syrie en 1957, ils partagent leur quotidien, se cherchent un avenir. Troisième génération d’exilés, le rêve du retour en Palestine leur est interdit. Mais leur soif de vivre, leur désir de révolte se heurtent aux murs du camp.
Au seuil de choix existentiels, l’Histoire les rattrape à nouveau. En mars 2011, éclate la Révolution en Syrie. Le camp sera en grande partie détruit, leur vie bouleversée. Le film, tourné juste avant, cristallise leurs derniers moments, ensemble, à Yarmouk.

21h LES 18 FUGITIVES - un film doc & animation de Amer Shomali - 2011 - 60 mn
En 1987, au début de la première intifada, des habitants du village de Beit Sahour, en Cisjordanie occupée, achètent dix-huit vaches et créent une coopérative laitière. Ces intellectuels militants ignorent tout de l'élevage et du fonctionnement d'une laiterie. Leur but : arriver à l'autosuffisance alimentaire et ne plus dépendre de l'économie israélienne. Après quelques tâtonnements dans leur formation, les apprentis fermiers produisent du lait de qualité pour toute la région de Bethléem.
Mais ce succès irrite les autorités israéliennes qui ordonnent la fermeture de la coopérative.
À Beit Sahour, la résistance s'organise et les vaches sont cachées chez les habitants...

*CINELUTTES
Pour un FORUM OUVERT de FILMS, DÉBATS, ET ANIMATIONS AUTOUR DES LUTTES
projections publiques sur les lieux occupés (Place de la République et ailleurs).
Nous sommes cinéastes, militants des mouvements sociaux, et associatifs des luttes d'usines, de logement, des quartiers, de l'immigration, anti-racistes et contre toutes les discriminations, anti-coloniales et pour la Palestine, contre les précarités et la vie chère, animateurs de radios libres, artistes et animateurs de médias alternatifs et anti-capitalistes, impliqués aussi dans les révoltes des peuples du Sud contre les dictatures inféodées au système de domination mondiale et de pillage des richesses...
Des jeunes et des moins jeunes, de toutes origines, plus ou moins actifs dans les mouvements actuels, nous nous croisons souvent dans les luttes qui nous motivent, et depuis la naissance du mouvement des Nuit Debout, nous nous retrouvons encore sur les places à Paris et ailleurs, plus ou moins optimistes ou critiques.
Nous avons décidé de nous unir avec nos différentes sensibilités pour former un collectif -informel pour le moment- qui nous permette de croiser et transmettre nos expériences acquises dans une communauté de luttes, à travers la programmation de séances publiques de films-débats et animations diverses (théatre, expositions...) qui sera expérimentée dans un premier temps sur la Place de la République, à Paris, puis proposée aux divers lieux que le mouvement investira dans les mois à venir, et/ou que nous pourrons suggérer, partout en France et ailleurs.
Nous sommes un collectif ouvert pour tous ceux qui se reconnaissent dans cet appel.
Contact : cineluttes at gmail.com

Partager cet article

Commenter cet article