Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Procès contre le maire de Stains.

16 Juin 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Solidarité en France

Procès contre le maire de Stains.
Un jour au Tribunal Administratif de Montreuil.
 
En ce mardi matin de grande manifestation, le Maire de Stains était convoqué devant ce Tribunal pour un motif inconcevable : un ordre Préfectoral de retirer une banderole figurant sur sa Mairie depuis 8 ans. Cette banderole représente Marwan Bargouthi « le Mandela Palestinien ». En somme, un délit de solidarité !
 
Au sortir du Tribunal nous étions confiants sur la décision qui allait suivre (en Juillet) mais il faut le dire : ce genre de péripétie ne doit pas arriver, ne doit plus arriver ! Cette action en Justice relève du procès politique, d'une volonté de faire peur, de faire taire. Que cette situation se rencontre si souvent dès lors qu'Israël est critiqué contribue à fermenter une terrible atmosphère qui trouve prise dans les esprits les plus jeunes, dans les têtes les plus fragiles. Que cette situation soit initié par un gouvernement israélien plus extrême droite que jamais, « en voie de fascisation » (Ha'Aretz), est plus que concevable, mais que cette manœuvre trouve écho jusqu'aux plus hautes instances de notre Etat est inacceptable ! C'est dans ces circonstances qu'il est crucial que des voix Juives s'élèvent pour montrer qu'en aucun cas ces actes s'assimilent aux Juifs.
 
L'issue de ce procès nous paraît plein d'espoir de Justice malgré l'inquiétude qui était la nôtre en entrant. Nous redoutions le poids de la pression politique. La plaidoirie de Maitre Weill a sans doute été pour beaucoup dans ce sentiment d'espoir. Il fallait son histoire, son parcours, son autorité et sans nul doute son courage pour dire les choses comme il l'a fait. Je connaissais la réputation de cet homme, aujourd'hui je sais qu'il la mérite.
 
Maitre Roland Weyl évoque un « terrorisme culturel » à l'encontre de quiconque critique Israël. Il est « intolérable que dès qu'on touche à Israël, dès lors on est taxé d'antisémitisme ». Et il demande que ce jugement soit prononcé en Droit, pas en politique. Je ne développerai pas les arguments juridiques apportant inconsistance à cette opération d'intimidation, ils figureront dans les attendus du procès. J'en viens immédiatement à la conclusion, cinglante : « Monsieur le Juge. Vous avez en jeu votre image, votre crédit. Il est mis en jeu par le Préfet. C'est votre honneur qui est en cause. »
 
Le reste n'aura été que marginal. L'avocat du BNCVA qui ne sait plus d'où et à qui il parle ! Il parle en son nom ou au nom de l'association ? Quel est son document ? De quel jugement s'agit-il ? Sa dérisoire requête en nullité d'une décision de 2008, il aura pris un cours. S'il était présent (3 ou 4 avocats sont demeurés silencieux) il est demeuré discret. L'avocate de « Avocats sans frontières » se déclarant en guerre contre « le terrorisme » et aux accents plus d'extrême droite que de prétoires, voulait « poser des limites à la liberté d'expression », mettre de l'ordre dans ce monde et bien sûr déclarer  Marwan Bargouthi terroriste... M. Barghouti aux soutiens de l'ancien Président US J. Carter, l'ancien Ministre Français H. Vedrine, proposé au Nobel de la Paix par le Parlement Belge, le Nobel D. Tutu... longue liste d'honneur rappelée par l'avocate représentant le MRAP.
 
Et maintenant, nous attendons l'honneur de la Justice, des Justices : la Justice de notre pays pour le droit à la solidarité, la Justice Internationale pour la convocation de son Tribunal. Et maintenant, nous attendons la Justice pour amener la reconnaissance des 2 pays égaux en droits et en respects sur les frontières reconnues de 67. Et maintenant, nous voulons la paix dans la justice.
 
Serge Grossvak
 
Pour en savoir plus sur Roland Weyl : https://fr.wikipedia.org/wiki/Roland_Weyl
 

Partager cet article

Commenter cet article