Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

L'urgence d'une réconciliation nationale (Laurent Mucchielli)

21 Juillet 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Politique française

S’il reste un peu d’intelligence, de vision collective, de courage et de grandeur d’âme chez nos dirigeants, il serait urgent qu’ils fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour produire de la réconciliation nationale. Si nous voulons gagner cette bataille autrement qu’en espérant un hypothétique effondrement total de l’état islamique sous les bombes, c’est sur ce terrain moral qu’il faut agir.

Je reproduis ici la version longue d'une interview parue ce matin de façon raccourcie sur le site de France Télévision.

-----------------

1/ Le gouvernement de Manuel Valls s'apprête à proroger une nouvelle fois l'Etat d'urgence. En novembre dernier, vous évoquiez déjà une "surenchère sécuritaire inédite", jusqu'où peut nous conduire cette surenchère ?

On voit ces jours-ci que l’attention se concentre effectivement sur la question de l’état d’urgence, mais ce n’est pas l’essentiel à mon avis. Certes, on doit s’interroger sur la reconduite répétée de cette situation juridique sensée être exceptionnelle. Mais on voit bien qu’elle est davantage symbolique que pratique. En réalité, il y a longtemps que les perquisitions administratives ont épuisé leurs effets en matière de terrorisme, et que les policiers ou les gendarmes s’en servent en réalité avant tout dans des affaires de délinquance « classique » telles que des trafics de drogues. L’interdiction de manifester est par ailleurs un aspect très secondaire. Quant aux assignations à résidence, le gouvernement est assez opaque, on ne sait pas dans le détail qui en fait l’objet et pourquoi. Je ne peux donc pas en dire grand chose. Reste que l’essentiel est ailleurs à mon sens. Il réside dans le fait que, dans la panique générale, les élus de tous bords, nationaux comme locaux, sont en train de céder à toutes les revendications sécuritaires et de sombrer dans le mythe de la dissuasion situationnelle. On réclame ici des armes de guerre pour les policiers nationaux, des armes de poing pour tous les policiers municipaux voire même pour les agents de sécurité privée, encore plus de caméras de vidéosurveillance, encore plus de portiques de détection, des drones au dessus de nos têtes, etcetera. Certains nous vantent le modèle américain voire même le modèle israélien. Comme si le terrorisme et les tueries de masse n’existaient pas dans ces pays. C’est vraiment une illusion qui fait surtout l’affaire des marchands de sécurité.

2/ Depuis novembre plusieurs attentats se sont produits, cela prouve que cette réponse sécuritaire est insuffisante, voire inefficace ?

lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article