Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Les aryens avec Donald Trump (Robert L. Tsai)

30 Juillet 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Racisme, #Amériques, #États-Unis

Donald est le guerrier aryen venu sauver la blanchitude.

Au cours des dernières années, les suprémacistes blancs se sont généralement tenus à l’écart de la politique nationale, mus par la conviction que les deux grands partis étaient sous la coupe de non-blancs et cherchaient à asseoir les intérêts de ces derniers sur les autres –et donc sur eux. On a rarement vu autant de personnes si ouvertement racistes se rallier derrière la bannière d’un candidat comme on en voit aujourd’hui derrière celle de Trump. Ces personnes sont présentes à des réunions, affrontent les manifestants du mouvement Black Lives Matters et sautent sur l’opportunité de servir comme délégués de Trump à la Convention nationale des Républicains.

Les raisons expliquant le regain d’intérêt des nationalistes blancs pour la politique classique sont plus complexes que la caricature de jeunes gens bottés saluant l’un des leurs. Trump a publiquement refusé le soutien de personnages ouvertement racistes comme David Duke mais les nationalistes blancs n’ont «jamais été plus optimistes». Malgré la profession de foi de Trump –«Je n’ai pas un seul os raciste dans tout le corps»–, son populisme imprégné de racisme a le potentiel de renouer les liens entre les différentes portions des électeurs blancs démoralisés, qu’ils se définissent ou non comme des nationalistes blancs et qu’ils appartiennent ou pas à ses organisations extrémistes.

Trump cherche à recréer une coalition qui inclurait les travailleurs déracinés des zones rurales et les mécontents de la démocratie urbaine, les relativement prospères et ceux qui travaillent dur, les défenseurs acharnés des valeurs du Sud profond et les isolationnistes armés du Nord-Ouest. Par un mélange de politique et de symbolisme, Trump les réunit tous par le biais d’un nationalisme transparent qui, plus qu’auparavant, ravive la conscience raciale de la plupart des électeurs blancs.

lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article