Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Assemblée Générale de Syriza Montpellier Sud France : mercredi 7 septembre 18h30

6 Septembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Europe, #Grèce, #Informations militantes

 

La prochaine Assemblée Générale de l'organisation de membres de Syriza Montpellier / Sud -France a lieu mercredi 7 septembre 2016 à 18h30 au local situé au :

 

  • 14, rue du Commerce, Montpellier, arrêt Tam : Rondelet (puis marche à pied 5-10 min).

 

Les AG de Syriza Montpellier Sud- France ont lieu chaque mois en dehors des vacances scolaires depuis juin 2015, elles sont ouvertes aux personnes intéressées qui peuvent y assister et prendre la parole, étant donné que seuls les membres peuvent voter et que les débats ont lieu en français et en grec. L'AG suivante, sous réserve de confirmation, aura lieu le dimanche 2 octobre à 15h, lieu à définir. Un membre du comité central de SYRIZA y sera présent.

 

Ordre du jour à compléter et à valider le jour de l'AG :

 

  1. Rappel des actions de Syriza Montpellier - Sud- France depuis sa création.
  2. Actions à organiser dans les mois à venir.
  3. Mise en réseau avec d'autres organisations de Syriza à l'étranger et d'autres partis amis de la Méditerranée.
  4. Fête de l'Humanité 2016 (du 9 au 11 sept) / Notre présence au stand du PGE aux côtés de Georges Katrougalos, ministre du travail et de Natassa Théodorakopoulou, membre du PGE et du comité central de Syriza.
  5. Bilan sur les réalisations de Syriza au gouvernement en Grèce depuis janvier 2015.
  6. Bilan sur la propagande mensongère par les médias dominants et autres.
  7. Le 2e congrès de Syriza - du 13 au 16 octobre 2016 à Athènes : discussion sur les thèmes et positions qui y seront débattues.
  8. Election de représentant-e de Syriza Montpellier au 2e congrès du parti.
Vous pouvez lire de textes et contributions relatifs au prochain congrès (en grec) sur la page  http://syriza.gr/synedrio/keimena.php
Des traductions en français seront mises en ligne prochainement.
 
Ci dessous et en pièce jointe  rappel non exhaustif (en français) des réalisations de Syriza au gouvernement depuis janvier 2015.
N'hésitez pas à diffuser ces infos et à venir à nos AG.
 

Nous tournons la page  

Les réalisations de SYRIZA au gouvernement en Grèce depuis janvier 2015

En plein milieu d'une campagne de désinformation et de dénigrement du gouvernement grec par les médias conventionnels, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays, et même par une partie de la gauche française ou européenne, qui, hier encore, se proclamait solidaire de Syriza, nous tenons à rappeler les mesures du "programme parallèle" de Syriza ; ces mesures  ont pu être appliquées, malgré le bras de fer toujours en cours avec les "Institutions" et la signature d'un accord pour l'application de politiques d'austérité, obtenu sous le chantage et la menace de la mise à mort financière du pays (la Banque centrale européenne ayant fait le nécessaire pour "nous couper les vives" à la veille du référendum de l'été 2015 et pendant plusieurs semaines après celui-ci). Rappelons que Syriza a formé gouvernement de coalition avec An-El (parti de droite souverainiste et anti - austéritaire) à deux reprises depuis 2015 et que le référendum invitait le peuple grec à se prononcer pour ou contre les politiques d'austérité imposées par les "Institutions". Le peuple a voté NON aux politiques d'austérité à un taux de 62%. C'était alors que le déni de démocratie qui existe à l'intérieur de l'Union Européenne a été dévoilé au grand jour. Malgré le résultat du référendum, le gouvernement grec a du signer un nouveau paquet de mesures d'austérité, tout en négociant pour obtenir le maximum de termes allant dans son sens et tout en disant haut et fort au peuple grec, qu'il le faisait sous la menace et contre nos principes et notre programme, dont nous avons du abandonner une grande partie.

Or, pour faire face à cette situation de guerre économique, puis, de mise sous tutelle, nous avons conçu et appliquons un "programme parallèle" au programme d'austérité imposé l'été 2015 par les institutions (Commission européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international).

Notre engagement majeur, qui se situe au cœur de notre programme, est de soutenir les classes vulnérables et les ménages à faible revenu. Dans un contexte d'asphyxie budgétaire, nous avons mis en avant le bouclier de la solidarité sociale en lançant aujourd’hui les fondements pour sa future extension. Le "programme parallèle" de SYRIZA n'est pas un coup de publicité, mais une nécessité et une mise en œuvre concrète en temps de crise. Ci-dessous une liste non exhaustive de ces mesures.

traduction du grec :

Comité de coordination de l’organisation de membres de

ΣYΡΙΖΑ Μονπελιέ- Ν. Γαλλία -  SYRIZA Montpellier - Sud - France 

http://www.syriza-montpellier-sud-france.org/

contact : syriza.montpellier.sud.france@gmail.com Tel : 0033(0)601286648

 

SOURCE : http://syriza.gr/

 

 

SYRIZA

Coalition de la gauche radicale en Grèce

Nous tournons la page :

Croissance équitable / Solidarité sociale / Démocratie forte

 

1. Un État-providence pour tous

 

Solidarité sociale

  • Fourniture gratuite d’électricité et d'eau à des ménages vulnérables.
  • Transports gratuits pour les chômeurs. 
  • Bus toute la nuit pour la prise en charge des sans-abri.
  • Projet pilote : Revenu social de solidarité dans 30 municipalités.
  • Loyer subventionné pour 21.198 personnes.
  • Carte de Solidarité pour 147.967 personnes déjà renouvelée 10 fois.
  • Accès gratuit aux musées et sites archéologiques pour 400.000 personnes.
  • Création de 250 centres communautaires dans les municipalités pour des groupes vulnérables de citoyens.
  • Projet pilote : collation matinale pour 11.500 enfants dans les écoles maternelles et primaires.

 

Santé

  • Accès à la santé publique pour 2,5 millions de citoyen-ne-s non assuré-e-s.
  • Fin du gaspillage, de la mauvaise gestion et de la corruption dans les marchés des hôpitaux publics.
  • Abolition du ticket modérateur de 5 € dans les hôpitaux.
  • Gestion transparente des listes d'actes chirurgicaux pour un traitement rapide et sûr des patients, sans pots de vin.
  • Les sous-traitants du nettoyage sont définitivement exclus du Système national de santé.
  • 300 millions d'€ d'augmentation du budget de la santé pour la 1ère fois depuis 6 ans.
  • Pourvoi de 3.500 emplois vacants de médecins et de personnel soignant et autre dans les hôpitaux.
  •  

 

Éducation

  • Un dialogue sur une réforme globale de l'éducation à  tous les niveaux a été lancé.
  • 22.000 enseignants suppléants recrutés dans l'enseignement secondaire.

→une augmentation de 23% par rapport à l'année dernière.

  • Pourvoi d’emplois vacants dans l'éducation spéciale

→une augmentation de 50% par rapport à l'année dernière.

  • Restructuration du cadre institutionnel de la recherche –
  • Fonds d’investissement pour la recherche doté de 300 millions d'€.
  • Pourvoi d’emplois vacants dans l'enseignement universitaire et supérieur (500 membres du personnel enseignant de recherche).
  • Mise à niveau de l’école de toute la journée.

Le programme parallèle de SYRIZA marque la transition des temps d'austérité dure et de tutelle vers une époque de reconstruction économique et sociale.

Les droits sociaux ne sont en aucun cas une marchandise, encore moins en temps de crise, où les classes les plus vulnérables ont besoin du soutien de l'état.

Nous sommes fiers d'avoir, dès le premier moment, en dépit de toutes les difficultés, appliqué des mesures et marqué des interventions pour protéger les plus faibles.

 

Emploi

  • 2% de baisse du taux de chômage
  • Augmentation de 100% des rémunérations des travailleurs travaillant dans le cadre de programmes de coupons
  • Réduction de la rémunération des Centres de formation professionnelle
  • De nouveaux programmes, combinant le travail et la promotion des compétences des chômeurs avec des gains pour la communauté locale
  • 19.500 nouveaux emplois dans 51 municipalités touchées par un chômage élevé de longue durée
  • Une augmentation de la durée de 5 à 8 mois pour les programmes d'emploi dans des programmes de protection sociale
  • Programme d'emploi de 8 mois pour 2297 chômeurs placés dans des ‘hot spots’ et des centres d'accueil pour les réfugiés

 

 

 

2. Redistribution et croissance équitable

Notre choix était de négocier avec les créanciers / institutions, pour garantir la liquidité pour l'économie nationale non seulement temporaire mais sur le long terme.

Par ailleurs, l'accord obtenu sur les excédents primaires frappe au cœur de l'austérité annulant son expansion.

 

Revenu et Principaux indicateurs

  • 1 milliard d' € de recettes supplémentaires suite à la lutte contre l'évasion fiscale.
  • € 1,2 milliards de revenus supplémentaires après la mise en œuvre avec succès de 100 échéances pour le remboursement des crédits bancaires et dettes à l'état.
  • La stabilisation des salaires et pensions, provoquant un accroissement de la demande intérieure.
  • Protection de tous les prêts immobiliers qui sont liés à la résidence principale et jusqu'à € 140,000 de la valeur imposable, assurant ainsi la protection de la résidence principale pour 94% des détenteurs de prêts

La Nouvelle Démocratie (droite) et le PASOK (socialistes) avaient déjà abandonné toute protection de la résidence principale face aux risques d'une saisie et vente aux enchères.

 

L'accord de sauvetage

 

  • L'ajustement budgétaire de € 5,4 milliards comparé à € 63 milliards de mesures prises au cours de 1er et 2ème protocoles d'accord (2010-14).
  • Objectifs : plus faibles primaires excédentaires (2015-18) qui aident l'économie à se redresser progressivement - € 20 milliards seraient le coût pour le maintien des objectifs de l'excédent primaire précédents.

Avec l'accord actuel nous avons initié le débat quant à l'allègement de la dette et fixé les objectifs pour le retour à un modèle économique productif. Notre priorité est de créer de la richesse, la croissance de déclenchement, de générer de nouveaux emplois et assurer une redistribution équitable.

 

 

 

Feuille de route pour les investissements

  • Recapitalisation réussie des banques.
  • Amélioration des conditions de liquidité pour le marché intérieur.
  • Restauration des conditions de la stabilité.
  • Conclusion de la première évaluation par les Institutions.
  • Réception de € 10,3 milliards la tranche libérés par ESM dont € 3,5 milliards (€ 700 millions / mois jusqu'en Octobre 2016) redirigé vers l'économie réelle et une autre tranche de € 1,4 milliards prévu pour être versée en Novembre-Décembre 2016.
  • Pour la 1ère fois l'Eurogroupe et les institutions reconnaissent que la dette grecque est insoutenable. Accord quant à la nécessité d'une feuille de route pour l' allégement de la dette.
  • Possibilité pour une intégration complète des obligations grecques dans le programme de QE de la Banque centrale européenne.

 

Mécanisme d'ajustement de la dette

  • La limite pour le paiement de la dette est fixé au 15% du PIB jusqu'à 2038 inclut- si cela avait été convenu en 2011, les besoins financiers de l'économie grecque aurait été de € 18-27 milliards de moins chaque année!

 

Croissance

  • Le taux d'absorption des fonds structurels de l'UE, est de 98%, à savoir, le taux le plus élevé de l' UE.
  • 25% des nouveaux programmes de financement de l'UE est déjà en cours, à savoir 1 € milliard du Fonds social, € 500 millions pour des projets liés à l'environnement, 4 nouveaux programmes ciblant la compétitivité, l'esprit d'entreprise et l'innovation environnementales
  • Augmentation de 18% sur les arrivées de touristes, à savoir 26 millions €
  • € 5,5 milliards libérés du plan de relance de Junker - démarrage de 42 nouveaux projets d'investissement
  • Nouveau projet de loi prévoyant des outils d'aide pour les coopératives agricoles

 

Pour la première fois, les projets culturels et artistiques peuvent être financés par les fonds structurels de l'UE.

 

 

Réforme des retraites - Système fiscal

  • Nouveau système fiscal équilibré qui met une fin à la non impositions de très gros revenus
  • Introduction d'un système d'enregistrement de la richesse pour prévenir les revenus non déclarés
  • Protection des bas revenus - et des revenus moyens des ménages
  • Une distribution plus juste et équitable des charges fiscales
  • 92% des contribuables ayant un revenu provenant de l'activité entrepreneuriale, va payer moins d'impôts
  • Aucune réduction sur les pensions primaires
  • Protection des pensions jusqu'à € 1.300 (à savoir primaire et supplémentaire inclus) Contributions inférieures de sécurité sociale pour 84,6% des agriculteurs, à savoir ceux dont le revenu annuel ne dépasse pas les € 5,000
  • Introduction d'une pension de retraite nationale avec un système de rétribution équitable.

3. Des réformes démocratiques – Empreinte radicale

Mettre fin au copinage, à l’entrelacement des intérêts et à la corruption est une exigence populaire. Mettre fin à l'immunité des puissants et restituer la justice sociale. Tous ceux qui pendant des années –et non seulement au cours de la crise- ont parasité, sucé les forces vitales de la société grecque, sont maintenant appelés à s'expliquer et paient leurs impôts comme tout le monde. Le temps est venu pour les réformes démocratiques profondes avec une empreinte radicale qui rétablira le fonctionnement de l'état, la confiance des citoyen-ne-s et l'honorabilité perdue du système politique.

Transparence

  • Nous mettons de l'ordre dans le paysage audio-visuel.
  • Nous assurons le pluralisme de l'information.
  • Nous tenons au respect des citoyen-ne-s.
  • Nous instaurons l’appel d’offres publiques pour l’octroi de licences de télévision suite à 27 ans d'usages scandaleux.
  • Nous travaillons pour la dépolitisation de l'administration publique par la création d'un registre de cadres de l'administration publique : L'état  et les services publiques ne pourront plus être livrés au pillage, ni être traités comme des butins.

Nous avons limité de 25% le nombre de conseillers et d’attachés révocables dans les cabinets ministériels.

  • Des changements ont été apportés à la loi "sur l’origine du patrimoine". Le contrôle porte désormais sur un plus grand nombre de personnes et d’aspects du patrimoine.
  • La pleine transparence, l'objectivité et la rapidité des enquêtes sont maintenant garanties. Les échappatoires du système sont supprimées.
  • Appel d'offres via internet pour les projets de marché publics de plus de 60.000 euros
  • Des économies et du respect pour l'argent des contribuables.

 

Droits

  • Un système pénitentiaire plus humain.
  • Citoyenneté (naturalisation) aux enfants de 2e génération de migrants.
  • Extension du pacte civil aux couples du même sexe.

 

Justice

  • La Justice respire maintenant libre d'interventions, l'Etat de droit prévaut.
  • Lutte contre le carburant et les cigarettes de contrebande.
  • Un comité d'enquête est mis en place pour examiner les prêts aux partis politiques et aux médias de 2010 à 2014.
  • Effort réel dans les enquêtes sur la fraude fiscale de la liste "Lagarde" et "Walter-Borjans" concernant le blanchiment d'argent relié aux politiciens - répression de l'évasion fiscale.
  • Un système transparent de promotion et d'évaluation des fonctionnaires de l'administration publique

 

Transparence dans les sports

  • Fin de la corruption dans le football professionnel
  • Lutte contre la violence des hooligans dans le football
  • Accès aux stades avec une "carte de supporter"
  • Harmonisation du droit grec avec la charte de l'Agence Mondiale contre le dopage.

 

SYRIZA a assumé sa responsabilité historique dans la période la plus cruciale pour l'Europe avec comme but de sortir le pays de la crise, en tenant son peuple debout. Nous sommes prêts à nous battre contre vents et marrées mais nous nous en sortirons.

Le pays souffre encore mais nous allons dépasser cette souffrance.

Nous avons livré dès le début une bataille pour défendre les intérêts du peuple et l'avenir du pays. L’accord de l’été 2015 est un accord rigoureux, contraignant, qui se situe loin de nos valeurs fondamentales, loin de nos convictions, nous ne prétendons pas être à l'origine de sa conception et ne réclamons pas sa propriété. Nous avons fini par accepter de le signer sous la contrainte et sous le poids d'un rapport de forces politiques le plus hostile en Europe, nous l'avons reconnu dès le premier instant auprès du peuple, ce qui est la raison pour laquelle il nous a fait confiance en Septembre 2015 pour une deuxième fois. Nous avons essayé de faire de notre mieux au cours de négociations trop dures face à des exigences extrêmes et contradictoires de nos créanciers.

Nous ne pouvons pas faire autant que nous voudrions, mais nous avons accompli beaucoup de choses: Entre le programme de lutte contre la crise humanitaire jusqu' à l'annulation des lois de mémorandum quant à la privatisation de la Compagnie d’électricité publique et des opérateurs de réseaux d’électricité, le chemin est long.

Nos réalisations, peu importe si elles sont occultées et déformées par les médias dominants, en ce qui concerne à la fois le résultat de la négociation et l'application de nos politiques, sont incontestables. Ce fait n’est pas occulté par les cris de l'ancien régime politique, la Nouvelle Démocratie, partie de droite de  M. Mitsotakis  en tête qui a  tout essayé pour que notre effort échoue. En même temps la Nouvelle Démocratie est en train de sombrer sous le poids de sa propre impasse stratégique.

Nous avons accompli tout cela dans une conjoncture où la Grèce et l'Europe ne sont pas confrontés seulement à la crise économique, mais une autre crise aussi, la crise des réfugiés, tandis que notre peuple montre une admirable solidarité envers tous ceux qui fuient la guerre en Syrie.

Suite à la conclusion de la première évaluation par les institutions, les conditions se réunissent de sorte qu'une dynamique de croissance libérée contrebalance les effets négatifs de ce programme.

La décision sur la dette signale le début d'une période de créativité et de progrès pour notre pays. Avec la conclusion de la première évaluation, le scénario de la "parenthèse gauche" prend également fin. Nous ne sommes pas une parenthèse. Nous portons un lourd fardeau. Une période douloureuse pour le pays touche maintenant à sa fin.

Nous avons prouvé être capables de supporter le fardeau, tout en respectant nos lignes rouges et en répartissant les charges de manière juste. A partir de maintenant les choses seront plus exigeantes parce que, en plus de la répartition équitable des charges, nous serons appelés à répartir équitablement les fruits d’une croissance guidée par le soucis de  la justice sociale, selon de critères de classe, sociaux et écologiques.

Nous voulons que la société continue à avoir de grandes attentes à notre égard. Nous voulons que les citoyen-ne-s grec-que-s demandent beaucoup de la part de la Gauche radicale et nous jugent rigoureusement. Nous traitons le peuple avec sincérité, la seule force de SYRIZA, est de lui demander de fermer ses oreilles à la désinformation et aux mensonges. Tenons-nous par la main, marchons ensemble sur le chemin devant nous. Aucun de nos projets ne peut prendre forme sans le soutien, l'inspiration et la participation du peuple.

La Grèce de demain va de l'avant  avec la justice sociale, la solidarité, la stabilité économique, la récupération de la souveraineté populaire. L'histoire a déjà tourné la page !

 

Traduction du grec :

ΣYΡΙΖΑ Μονπελιέ Ν. Γαλλία -  SYRIZA Montpellier - Sud - France

http://www.syriza-montpellier-sud-france.org/

contact : syriza.montpellier.sud.france@gmail.com Tel : 0033(0)601286648

Partager cet article

Commenter cet article