Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

David Rachline, une victoire pour la «GUD connection» (Marine Turchi)

19 Septembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Front national

Marine Le Pen a choisi le sénateur et maire de Fréjus pour diriger sa campagne présidentielle. En apparence consensuel, ce choix est aussi un gage supplémentaire donné à la « GUD connection », ce groupe de radicaux mis en examen dans l'affaire du financement du FN, et dont David Rachline est proche. Enquête sur ce jeune élu qui fait le pont entre les trois générations Le Pen.

« David Rachline a un avantage, il n’est fâché avec personne ! » résume un proche de Marion Maréchal-Le Pen. Le sénateur-maire de Fréjus (Var) a été intronisé directeur de campagne présidentielle de Marine Le Pen, à l’occasion des Estivales de la candidate, réunies dans la cité varoise. Le jeune élu a passé le week-end à serrer des mains, auréolé de sa nouvelle casquette et des éloges de la présidente du FN.

Marine Le Pen a voulu faire de cette nomination un « symbole de la méritocratie » – « un jeune militant devenu maire dès l'âge de 26 ans » –, mais aussi « du succès de la politique du Front national ». « Non seulement il a gagné sa ville, mais, élection après élection, il ne cesse d'obtenir des scores de plus en plus importants qui démontrent la confiance que ses administrés lui portent, a-t-elle expliqué aux journalistes, saluant aussi « un garçon très solide, très imaginatif, avec un caractère en or ».

Alors que la fracture entre libéraux-conservateurs – incarnés par Marion Maréchal-Le Pen – et nationaux-républicains – fédérés par Florian Philippot – est de plus en plus marquée, c'est un profil « consensuel » que la présidente du FN a choisi pour mener sa campagne. Cette nomination a d’ailleurs été bien accueillie par les différentes chapelles frontistes. « Il a 28 ans, il est là depuis longtemps, explique à Mediapart l'entourage de la députée du Vaucluse. Il réunit les trois générations Le Pen : il est venu pour Jean-Marie Le Pen, il est loyal à Marine Le Pen et il s’entend bien avec Marion Maréchal-Le Pen, qui a milité au FNJ (Front national de la jeunesse) lorsqu’il le dirigeait. » « C’est un symbole de la jeunesse, de la victoire, qui n’a pas l’esprit de chapelle », a souligné au Monde Jean-Lin Lacapelle, secrétaire général adjoint du parti.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article