Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Gidéon Levy : « Avec le nouvel accord d’aide à Israël, Obama est le parrain de l’occupation »

28 Septembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Colonisation occupation

La générosité des États Unis qui coûte 300 dollars par an aux contribuables, nuit à Israël et ne fera que le pousser à davantage d’actes d’agression

Par Gidéon Levy, 18 septembre 2016

Barack Obama est un mauvais président pour Israël. Si l’aide militaire qu’il a approuvée pour la décennie à venir est la plus importante jamais attribuée, alors comme président il est, pour Israël, le pire jamais connu. La dernière chose dont Israël a besoin c’est de plus d’armes qui le pousseront à plus d’actes de violence. Mais Obama est le président d’un pays où chaque maison a un petit tronc métallique – comme les boîtes bleu et blanc du Fonds National Juif que nous avons ici – dans lequel chaque citoyen U.S. doit mettre quelques pièces à titre d’assistance et de bienfaisance pour le pauvre Israël dans le besoin, faible comme une frêle feuille.

Trois cents dollars (269 €) pour chaque contribuable américain pour les 10 prochaines années. Non pas pour les besoins sociaux considérables en Amérique, non pas pour aider des pays véritablement dans le besoin – imaginez ce que 38 milliards de dollars (34 milliards d’euros) représenteraient pour l’Afrique – mais pour fournir des armes à une armée qui est l’une des plus puissantes au monde, l’une de celles dont les principaux ennemis sont des filles brandissant des ciseaux ; pour financer une armée qui ne combat aucune autre vraie armée en ce moment ; l’armée d’un pays tellement récalcitrant que peu d’autres peuvent l’égaler, lui qui défie systématiquement les États Unis et la communauté internationale. Et le pire de tout est que ce pays recevra un autre cadeau sans avoir à donner quoi que ce soit en retour. L’argent ne va aller qu’à l’armement, ce qui va pousser ce pays à mener plus d’agressions. C’est l’accord qui a été acté, sans débat sérieux ni en Israël ni aux États Unis.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article