Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Islamophobie: une mécanique structurelle à enrayer (Michael Privot)

23 Septembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

Ce 21 septembre, c’était la Journée européenne contre l’islamophobie. Mais en réalité, de nombreux musulmans vivant en France ou dans d’autres pays européens ont peu d’espoir de voir leur situation s’améliorer dans un avenir proche. Les discriminations, violences et discours de haine à leur encontre nécessitent une réponse européenne.

Ce 21 septembre, c’était la Journée européenne contre l’islamophobie, cette forme de racisme qui se caractérise par les discriminations et violences subies par les personnes de confession musulmane ou celles perçues comme telles. Mais en réalité, de nombreux musulmans vivant en France ou dans d’autres pays européens ont peu d’espoir de voir leur situation s’améliorer dans un avenir proche.

L’affaire du burkini a parfaitement incarné l’islamophobie structurelle que subissent les musulmans, et les femmes musulmanes en particulier. Tant les politiciens que le pouvoir judiciaire ont instrumentalisé cette Islamophobie structurelle pour mettre en place des mesures discriminatoires.

Les débats et mesures discriminatoires à l’encontre des musulmans en France se répercutent d’ailleurs à travers l’Europe, et nécessitent une réponse européenne de toute urgence.

En Belgique, le Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique a recensé 36 actes islamophobes entre le 22 mars et le 22 avril 2016 – plus d’un acte islamophobe par jour sur cette période d’un mois. En Allemagne, l’islamophobie est en hausse: 40% des personnes interrogées lors d’une enquête récente pensent qu’on devrait interdire aux musulmans d’entrer en Allemagne. On ne compte plus les discours anti-musulmans par les représentants politiques – même au plus haut niveau – et manifestations et attaques ciblant les musulmans dans des pays comme la Hongrie, la Slovaquie ou la Bulgarie. Au Royaume-Uni, il y a eu un déferlement d’incidents racistes, y compris contre les communautés musulmanes, suite au vote en faveur du Brexit, une campagne marquée par un discours raciste et xénophobe.

lire la suite

Illustration choisie par le webmestre

Illustration choisie par le webmestre

Partager cet article

Commenter cet article